AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
got back in time < kristen »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: got back in time < kristen »   Lun 11 Mai 2009 - 0:53


    On célébrait ce soir une grande victoire. On célébrait officiellement d'avoir mis un râteau à ces connards de l'Est, les WASP de New-York qui se la croyait trop. J'adorerais les fins de soirée où on faisait la fête au Viper Room avec les mecs du football. Bon d'accord, c'était pas aussi déchaîné que dans mon ancienne équipe - c'est que tous là-bas se connaissait depuis le CE1 - mais c'était quand même vachement bien. Je range ma poche de sport dans les casiers, prend une putain de douche pour ne pas avoir des relents de ces crâneurs de NYC, et je souris bêtement. J'ai fais un touché, et j'ai mis knock-out un type qui cherchait à mettre main base sur le ballon. Tu t'y es pris au mauvais moment mon pote. Je suis le mec de la situation dans ces cas-là. J'enfile quelque chose rapidement, j'ai les cheveux encore trempes. Ça me vaut une ou deux réflexions de la part des autres « Allez Rapunzel, ramène ton mignon derrière dans la bagnole, ou on fout le camp » ce à quoi je répond par « T'es ma pute, Jenkins, je te prend quand je veux, alors fais pas ta chieuse » . J'entends les rires tonitruants. Je saute dans la boîte du pick-up, et nous voilà en route pour une soirée où l'alcool et les filles couleront à flot. Les Cobras ont la cote ici, croyez-moi.

    Mon blazer est trempé de bière. Ce connard de Jenkins a encore fais des siennes. C'est qu'il tient pas l'alcool, ce mec ! J'ai sérieusement rien à foutre qu'il saloppe ses trucs, mais les miens. Je me suis levé avant de le bousculer, et prendre le chemin des WC. C'est que si je fais rien - même si j'ai la flemme - il va être fichu. Je lève les yeux au ciel en me tortillant pour me frayer un chemin. C'est qu'il y en a du monde ici, ce soir. Ah et puis fuck hein, j'commencerai pas à être délicat. Je bouscule presque violemment tout ce qui est portée pour réussir à me rendre à destination. J'y suis presque que c'est une fille qui sort de nulle part que je frappe, cette fois pas intentionnellement. Je touche pas les filles. C'est pas fair-play, et d'ailleurs, c'est hors de question. J'ai la morale légère, mais reste que ça, c'est sacré. Le choc est rude, et je dois aggriper son bras pour ne pas qu'elle s'écroule ou tombe sur un sale type « J'suis navré, c'était pas voulu de t'envoyer au plancher » et c'est à ce moment-là que mes yeux s'ouvrent grand. Putain, mais j'y crois pas! Ça ne peut pas être « Fuck Kristen, qu'est-ce que tu fiches ici ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: got back in time < kristen »   Lun 11 Mai 2009 - 16:30

    _ Allez Kris, j't'en prie, faut fêter ça !
    _ Fêter quoi? Mon retour? Brit', si on fête mon retour à chaque fois, je n'aurai plus de neurones avant mes vingt-cinq ans!
    _ J't'en priiiiie !
    _ Tu sais que t'es une chieuse ... et que je peux pas résister à ce regard ! Rendez -vous au Viper à 23h00, et sois pas en retard !


    Quand Brit avait une idée en tête, il était dur de la lui retirer. C'est vrai qu'on ne s'était pas vu depuis longtemps. Si mon voyage au Vermont avait été écourté, il n'en restait pas moins que c'était long, trois semaines sans pouvoir discuter en face à face avec elle, ou bien nous amuser. Si j'avais voulu jouer la carte de la fatigue, c'était simplement parce que Matthew n'allait pas venir, et qu'il m'avait manqué lui aussi. Bah quoi, l'avouer à soi-même ne fait de mal à personne. J'avais donc regagné ma chambre, le croisant dans le couloir. Avant tout, je devais choisir une tenue. Je vivais chez Brit depuis peu. Bien que nous ayons notre chambre à l'université, nous étions bien ici aussi, et elle m'avait ouvert sa porte en grand. J'ai finalement pris la chambre d'ami pour pouvoir passer un maximum de temps avec elle. J'ai pris deux ou trois petites choses que 'ai vite fourré dans un sac à dos, puis je suis partie pour l'UCLA. Je dormais là-bas plus souvent que Brit, et cesoir, les étoiles nous promettaient un spectacles grandiose. J'étais si impatiente de les voir. De ma chambre chez les Lagerfelt-Draycott, je ne les voyais que trop peu. Je me suis préparée à l'Université, robe noire simple, mais chic et sexy, coiffure tendance et maquillage léger. Dès 21h00, j'étais penchée à ma fenêtre pour regarder le spectacle du ciel, ce jusqu'à 22h30. C'est à cette heure que j'ai du partir pour me rendre au Viper, histoire d'être à l'heure. Brit m'y attendait déjà. Nous y sommes rentrées à deux, riant comme des enfants.

    Quelques danses et verres plus tard, alors que nous étions assises l'une à côté de l'autre en pouffant, légèrement décoiffées et en nage d'avoir bougé comme pas deux la dernière demi-heure. J'ai soufflé à son oreille que j'allais me rafraîchir au toilettes, quelques minutes. Je me suis levée, ignorant le regard d'un homme ivre sur moi. Je n'étais pas inquiète, il serait sans doute incapable de se relever et de marcher seul de toutes manières. Direction les toilettes des dames ou trois glousseuses complètement déchirées par l'alcool parlent de la dernière conquête de l'une d'elles. J'ai du mal à tout saisir, mais j'en ai compris l'essentiel, et c'est totalement con ce qu'elles sont en train de hurler pour couvrir les bruits de la musique, qui raisonne jusque là. Je me suis rafraîchie, réarrangé ma coiffure, et je suis sortie d'un pas sautillant, déterminée vers le lieu de ma destination. Je suis rentrée de plein fouet dans un homme qui avançait dans la direction opposée, et sans doute tout aussi déterminé que moi.
    « J'suis navré, c'était pas voulu de t'envoyer au plancher » Il m'a rattrapé et heureusement j'aurai fait une sacré chute !

    _ Pas grave, ça ...

    Mais je n'ai pas eu le temps de finir.« Fuck Kristen, qu'est-ce que tu fiches ici ? » Je n'avais pas levé les yeux vers lui, même sa voix sonnait comme inconnue à mes oreilles avec le bruits des enceintes, des cris des danseurs accompagnant la musique et des hurlements des autres qui tentaient de s'entendre par dessus tout ce raffut. Quand il a prononcé mon nom, je me suis demandé d'où il me connaissait, et ma curiosité m'a forcé à monter mes yeux chocolats dans les siens. Wayne Ledger. Tiens donc, ça faisait longtemps ça ! Quelle surprise de rencontrer un de ses ex à quatre mille kilomètres du lieu où nous sortions ensemble. Mon visage s'est pris d'un mince sourire fatigué et peint légèrement d'alcoolémie.

    _ Moi aussi, j'suis contente de te revoir Wayne ! Qu'est ce que tu fiches ici ?

    Je n'avais pas vraiment conscience que c'était là sa question aussi, ni même de son 'Fuck' surpris, de se retrouver nez à nez avec moi. Les verres commençaient à faire effet sur moi, ça allait être d'un magique sublime.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: got back in time < kristen »   Ven 15 Mai 2009 - 0:18


    Fuck! Si on m'avait dit que je croiserais Kristen Vanderbilt ce soir au Viper, j'aurais sans doute lancé un truc idiot comme « Tu te crois dans le club des Ex mon pote, vraiment ? ou « Putain ouais je vais la revoir. Vous pensez quoi, que c'est à coté, l'Oregon ? » . Jamais je l'aurais cru. Pourtant, il n'y avait pas moyen que je confonde. Bordel, c'est qu'elle était encore plus belle que dans mes souvenirs. C'est dire que durant tout le temps de mon camp d'entraînement dans son petit patelin, j'avais eu d'yeux que pour elle. La fille la plus canon de tout l'endroit. Et c'est moi qui avait eu l'audace de l'aborder pour la première fois. C'était eux les pauvres types qui n'avaient pas eu suffisamment de couilles ou de cervelle pour s'en servir. Bah moi, je me suis pas gêné et putain, ce que je me lance des fleurs pour l'avoir fait. J'avais jamais vraiment été sur une fille pour de vrai. Mais Kristen, franchement, c'était quelque chose. Je pose les yeux sur son accoutrement - une robe noire sexy et classe, en plein Vanderbilt - avant de sourire doucement. C'est une bonne surprise, fuck! D'ailleurs, je me rends compte que je la retiens toujours. Lâchant légèrement prise sur son avant-bras, remarquant y avoir laissé des traces rouges légères, je l'entraîne un peu plus loin, pour ne pas se faire marcher dessus en fait « Moi aussi, j'suis contente de te revoir Wayne ! Qu'est ce que tu fiches ici ? ». Je ris légèrement en passant la main dans mes cheveux, j'suis sans doute pas le seul à consommer sans modération ce soir nom de Dieu!

      WAYNE ; « Je fais la fête, pour le football. Plus ça change, plus c'est pareil. Je t'offre quelque chose ? »

    Je bois la dernière gorgée de ma bière et la pose sur une table. Haussant un sourcil, je remarque d'autant plus que sa voix était pâteuse. Son regard brillant. Fuck, c'est qu'elle est dans un état avancé Kristen. Je ne me rappelais plus que cette fille consommait comme ça. En fait, j'dis ça j'dis rien. J'ai toujours fini par m'endormir avec elle blottie dans mes bras après une cuite infernale. On dormait durant un temps infini avant de se réveiller avec un terrible mal de crâne. J'ai passé du bon temps avec elle, pour de vrai. Je l'ai sans doute pas dit à personne, mais c'est le cas. Des souvenirs mémorables non seulement du camp complètement flippant que j'ai fait - soirée après soirée, c'était la défonce et pas qu'un peu - et des drôles de situations qui ne m'est arrivé qu'avec Vanderbilt. Genre fuir des poulets avec la voiture de ma famille d'accueil et de finir par échouer dans un champ à " attendre sagement que la voie soit libre ". Ouais bon, pas si sagement que ça, mais ça ne fait qu'ajouter du charme à la surprise. Je m'étire doucement en observant son air absent, plutôt amusé par ce retour dans le temps. Elle n'a absolument pas conscience que j'ai parlé avant. Je m'en rends compte que maintenant, bordel, j'en ai bu combien de ces bières déjà ? Cinq ? Sept ? Je sais plus trop, et c'est pas l'important. J'ai une envie folle de me fumer un joint, mais je résiste. Avec les mecs du foot en général, c'est pas vraiment bien vu. Pas que je m'en soucie, mais y'a de ces connards qui raconteraient ça au coach sans prendre conscience que c'est une sacrée connerie « Bah t'es surement pas venue ici toute seule, genre Oregon-Los Angeles, ça se supporte pas sans quelqu'un... »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: got back in time < kristen »   

Revenir en haut Aller en bas
 

got back in time < kristen »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: inactif-