AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

→ crédit : Gentle Heart ; Tumblr
→ discussions : 495
→ anniversaire : 28/05/1994
→ âge : 24
→ arrivée en ville : 29/11/2010


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Fire up boys

MessageSujet: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Mer 9 Fév 2011 - 14:57

« Je suis désolé monsieur, mais nous n'acceptons aucune visites pour le moment. »
« Tu devrais peut-être te mettre à jour mon vieux car cela fait juste deux semaines que tu me dis cela, radoter ça se soigne tu le sais j'espère, mr. l'infirmier. »

Mais qu'est qu'il avait tous ces putains d'infirmiers à se prendre pour les rois du monde? D'ou pendant deux semaines, ils avaient pour ordre donc de ne rien dire sur l'état de santé des victimes, de laisser leurs amis et proches crever dans l'angoisse de ne pas pouvoir les voir? Enfin, bien sûr que ces parents avaient sûrement pu voir les demoiselles Williams depuis, mais ses amis pouvaient toujours aller se faire cuire un oeuf et crever la bouche ouverte. Cela faisait donc en somme un mois qu'il n'avait pas adressé la parole a Crystel, entre les exam's ou ils ne s'étaient pas croisés, son accident, son séjour, il ne savait même pas si elle était déjà sorti, et si ce sadique d'infirmier avait juste décidé de le faire chier. En somme, les gens comme lui, qui te pourrissent ta vie quotidienne, en ceux qui te poussent dans le métro, te piquent ton taxi, te parlent irrespectueusement, te regardent de haut, te renverse dans la rue sans s'excuser... Bref tout ces gens sans intérêt dont le but était de te pourrir la journée, eh bien, Ethan en faisait une affaire personnelle, en leur répondant et les remettant à leur place. L'infirmier n'avait pas fait exception à la règle. Au début, car il pouvait comprendre qu'il n'admette pas encore les visites, il n'avait rien dit, ensuite, il avait essayé de passer en douce, mais là ce mec commençait vraiment à lui taper sur les nerfs. Ethan le regardait avec un regard très méprisant, mais l'infirmier juste avec un petit sourire amusé et à la fois sur cul, ne sachant bien répondre. Il faut en effet savoir que ce genre de personnes, se sentent tellement puissants, que lorsque assez énervé, on leur lance une grosse claque, tout de suite, il emploi le côté évasif. Son côté évasif et lâche, s'est donc manifesté par l'appel de renforts et de la soi disante "sécurité" , Ethan tentait de passer, réussit à éviter l'infirmier, cherchant dans l'hôpital entier la tête d'une des soeurs Williams. Il fut arrêté dès le premier tournant. Quelle merde. Complètement dégoûté, Ethan a la sortie tentait d'appeler sa proche amie et confidente. Sans réponse. Il n'allait pas laissé un troisième message sur sa boîte vocal tout de même. Le jeune homme commençait à s'inquiéter, et si elle était morte? Il faut dire que leur histoire avait été si compliqué ces derniers temps. Au début, ils s'appréciaient, et par le biais de Crystel, il avait des nouvelles de Maia et il tentait de la faire rejoindre sa cause contre Aaron. Cependant, de fil en aiguilles, il s'est mit à l'apprécier beaucoup plus qu'il ne pouvait l'imaginer, lui confiant ses peines, et idem pour elle, passant souvent des soirées a deux ensembles, comme deux très bons amis. Et pis un jour comme ça, après des situations parfois étranges, ils se sont embrassés, ils auraient pu aller plus loin, s'ils n'avaient pas été tout deux trop conscient des conséquences de leurs actes auprès de Maia. Et pis après, ils s'étaient donc pour le moins évité quelques peu, mais Ethan avait cru avoir mis les choses au clair. Enfin il pensait toujours que désormais, c'était réglé entre eux, ils s'étaient peut - être un peu enflammé ce soir là sans aucune raison particulière en plus, d'une façon assez étrange et pathétique en soi. Etrangement, il aurait pu totalement l'éviter et la rayer de sa vie comme il l'a fait pour pas mal de gens, rancunier et orgueilleux qu'il est, mais non. Il avait envie de la revoir. De lui parler, de voir son sourire. Son accident conférait qui plus est une dimension très tragique a leur histoire, comme une amitié soudainement avortée, dont le jeune homme n'avait pas pu profiter pleinement un dernier instant. Ethan prit donc son courage a deux mains, et décidait d'aller chez les Williams, il n'avait jamais vraiment osé aller dans leur superbe villa auparavant, les immenses maisons n'étant pas vraiment sa tasse de thé, et pis il en avait jamais eu l'occasion. Le temps avait eu beau passé depuis leur baiser, ils ne s'étaient pas vraiment parlés depuis, augmentant donc le risque d'étrangeté lorsqu'il verrait la jeune femme. Enfin s'il la verrait car il n'avait franchement aucune idée d'ou elle pouvait être au final, encore à l'hosto ou non, déplacé, rentrée, pour Ethan qui a souvent une bonne approche et des bonnes bases, cette impression de vide et d'inconnu total l'énervait.

Il arrivait donc rapidement chez les Williams, grâce au texto assez froid de son colocataire, avec lequel les choses étaient également assez tendus et qui était accessoirement le meilleur ami de Crystel. En somme, Ethan était tendu avec pas mal de monde, et même s'il avait habitué à se débrouiller par lui même et être en solo, cette situation l'agaçait quelques peu car tout paraissait lui tomber dessus du jour au lendemain alors que Ethan n'avait strictement rien demandé ni même planifié. Il fallait donc que Ethan reprenne son destin, et surtout ses amitiés en mains. Il se raclait la gorge et sonnait à la porte. Ce fut l'agréable Aaliyah qui lui répondit, et lui apportait un peu de baume au coeur. Crystel allait bien, et elle était dans sa chambre. Ouf. Merci bon dieu. Ethan voulait donc paraître informé et Aaliyah lui racontait brièvement ce qu'il s'était passé, ses visites avec Nick & Jason... Intéréssant. Donc ces deux loulous là, donc l'ex de la demoiselle, eux ils pouvaient rentrer en mode pépère et Ethan lui devait aller se faire mettre bien profond? Il y avait définitivement un problème. Le mec devait juste pas aimer sa gueule. Bref, il suivit donc ses indications et arrivait à sa chambre. Il prit le soin de toquer une fois, pas de réponse, deux, puis trois avant de rentrer, sceptique. Personne. Génial. La maison était tellement grande que sa soeur s'était peut-être même pas rendu compte de son départ. Ethan s'était déjà paumé dans la baraque en prenant le mauvais chemin de la sortie et en se retrouvant dans une espèce de cuisine. Et maintenant il allait devoir jouer au jeu de pistes, à une espèce de carte au trésor rien que pour sortir d'une foutu baraque. Ethan explorait patiemment tout le deuxième étage d'un pas assez discret, il n'avait pas envie de réveiller les je ne sais quel personnes ou esprits de cette villa beaucoup trop grande et tordue aha. On aurait dit un labyrinthe, il avait envie de se tirer les cheveux lorsqu'il se retrouvait une fois de plus à la chambre de la demoiselle. Il entendit soudain des pas, il tournait en rond pendant cinq bonnes minutes, essayant de suivre ces pas avant de tomber sur Julian, ou enfin un jeune homme avec un sourire de beau gosse et une gueule typique de Williams. « Eh excuse moi mec, je cherche juste Crystel, ta soeur m'a dit qu'elle était dans sa chambre.. sauf que non. Tu l'as vu? » Le jeune homme buguait quelques peu sur sa question, comme pour se concentrer un peu. Putain mais qu'est qu'ils avaient tous aujourd'hui a ne pas pouvoir répondre. Il dit ensuite d'un sourire amusé : « Elle est pas dans mon lit en tout cas. » D'accord merci, argument et remarque fortement pertinente. Ethan se contentait juste un petit soupir de grâce. A quoi bon, ils ont tous décidés de leur faire chier aujourd'hui et la villa Williams aura définitivement eu raison du vaillant Ethan. Et, au croisement de je ne sais plus quel carrefour de pièces, il rentra dans la jeune femme, enfin dans ce qu'il croyait être Crystel, l'air quelques peu dépité et fatigué. Tout était si bizarre aujourd'hui qu'il ne savait même pas au final si c'était elle ou sa soeur. Ethan avait l'impression d'être totalement défoncé, après tous les joints qu'il s'était faits après les exam's. Ca se trouve c'est lui qui délirait de bout en bout depuis le début de la journée le pauvre garçon. Enfin, bon, Ethan se décidait optimiste a la vue d'un visage déjà plus familier et tentait donc une approche: « Putain te voilà enfin Crystel. Depuis le temps que je te cherche, entre l'hôpital et ta villa, t'as décidément tout fait pour me rendre taré, mais qu'est que tu m'as manqué, tu vas bien? »


Dernière édition par Ethan J. Matthews le Mer 2 Mar 2011 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Mer 9 Fév 2011 - 18:05

Tout s’est déroulé tellement vite, je n’ai rien vu passer. Déjà quelques jours que j’suis chez moi et j’ai l’impression d’être sorti de l’hôpital la veille. J’dirais même que j’ai l’impression d’avoir fait l’accident hier après-midi. Je ne sais pas pourquoi j’éprouve ce sentiment là, mais c’est pas si important. Les jours passent plus vite, c’est tout. D’ailleurs, c’est même une bonne chose. Cela voudrait dire que mon bras guérit et que j’vais bientôt enlever le plâtre de merde avec lequel je me ridiculise quand je sors. Déjà que j’sors pas beaucoup, il faut en plus que j’sorte avec un gros truc blanc au bras gauche. Ma main droite va mieux. J’ai enlevé le bandage hier après-midi, j’avais rendez vous à l’hôpital. Ils m’ont enlevé les fils de suture, donc ma main a bel et bien cicatrisé. « Eh merde. » Je pose mon vernis rose sur ma table de chevet pour me lever rapidement, soufflant sur mes dix doigts afin de sécher le vernis que je venais d’étaler dessus. Je viens d’apercevoir, depuis ma fenêtre, Ethan. J’commence à stresser parce que je ne sais pas comment me comporter face à lui. J’ai pas envie de stresser pourtant, y’a aucun problème entre nous, sauf que depuis ce soir où on s’est embrassé et où on a failli aller plus loin si on ne s’était pas contrôlés, certaines choses ont changé. J’m’en veux de l’avoir embrassé par rapport à Maia, ma meilleure amie. J’ai l’impression de l’avoir trahi, même si je sais que ce n’était qu’un baiser. Un truc de rien du tout. Ou pas. Normalement, je devrais classer cette affaire réglée et passer à autre chose, continuer de voir Ethan comme avant. En plus, il me manque. Il n’est même pas venu me voir à l’hôpital. Pff. Pourquoi venir à la maison si pendant plus d’un mois il n’a pas donné de ses nouvelles. Qu’il vienne même pas. J’espère que Liyah lui dira que j’suis pas à la maison. Je sors de ma chambre pour écouter ce qu’ils se disent. Evidemment, ma sœur lui dit que je suis dans ma chambre et elle lui explique la situation. Pff, il avait qu’à venir prendre de mes nouvelles quand j’étais encore à l’hôpital, au lieu de questionner ma petite sœur. Il avait qu’à passer, comme les autres, comme Nick, Jay, Cassie, Jeremy ou Maia. Il n’a pas voulu me voir et bien tant pis pour lui, à présent, c’est moi qui ne souhaite plus lui adresser la parole. Il rentre et j’l’entends monter les escaliers, donc j’sors rapidement de ma chambre parce que j’sais qu’il va venir ici. J’vais dans celle de Julian, et j’ferme la porte derrière moi. Il me regarde bizarrement et rigole parce que j’ai failli glisser en entrant à toute vitesse dans sa chambre. En plus, j’allais glissé à cause d’un truc qu’il y avait par terre. Putain, comme d’habitude, sa chambre, c’est le bordel total !

« Ethan est ici, s’il me demande, tu dis que j’suis pas à la maison. » Il était sur son lit, allongé, l’ordinateur portable à ses genoux et me regarde en rigolant toujours. Putain, moins de bruit. J’l’aime, mon frère, il me fait rire même quand c’est pas drôle. J’rigole avec lui, et puis je l’écoute me dire « J’aime pas mentir. » Pff, c’est pas comme s’il mentait jamais de sa vie. Il fait ça pour m’énerver. Il se lève et sort de sa chambre. J’me demande ce qu’il va bien pouvoir lui dire, j’ai peur qu’il dise que je suis dans sa chambre. « Eh excuse moi mec, je cherche juste Crystel, ta soeur m'a dit qu'elle était dans sa chambre.. sauf que non. Tu l'as vu? » « Elle est pas dans mon lit en tout cas. » Ouf. Il n’a pas menti, comme ça. Je passe ma main dans mes cheveux, en soupirant. Je crois bien qu’il descend les escaliers, j’entends plus aucun bruit alors je sors de la chambre de mon frère pour rejoindre la mienne et continuer c’que j’faisais. Sauf que chanceuse comme je suis, je tombe sur lui. Et merde. « Putain te voilà enfin Crystel. Depuis le temps que je te cherche, entre l'hôpital et ta villa, t'as décidément tout fait pour me rendre taré, mais qu'est que tu m'as manqué, tu vas bien? » Je lui ai manqué. Mon œil. C’pour ça qu’il est pas venu me voir. Je me répète, certes, mais le fait qu’il vienne pas m’a étonné. Je l’attendais moi, même si depuis notre baiser, je l’évite, j’avais quand même besoin de le voir pendant ces moments difficiles. J’avais dit avoir entendu une personne qui descendait l’escalier. Il s’agissait de mon putain de frère en fait. Bref. J’lui adresse un léger sourire et je décide d’entrer dans un jeu. Un jeu auquel je joue souvent, puisqu’il me plait et que c’est tellement facile de se prendre pour ma jumelle. En plus, les gens ne se rendent compte de rien. Enfin, à part certaines personnes assez proches. Mais Ethan ne fera pas attention je pense, puisque ça fait un moment qu’il ne m’a pas vu. « Trompé de personne, moi c’est Chels’. Ma sœur est sortie, elle rentrera tard dans la soirée, j’pense pas que tu veuilles l’attendre. » J’avance avec lui vers l’escalier en pensant qu’il allait descendre sans parler à Liyah ou Julian. C’est c’que j’espérais. Parce que ma sœur va certainement dire un truc du genre « Alors vous avez parlé de quoi ? » et lorsqu’il dira qu’il n’a vu que Chelsea, Liyah va lui dire la vérité. Parce que justement, ma sœur n’est pas là. Depuis l’hôpital, je ne l’ai pas vu. Elle est partie je ne sais où et j’ai peur pour elle. Elle m’a texté la dernière fois, m’annonçant qu’elle avait besoin de se reposer, besoin de recul c’pour ça qu’elle n’était pas rentrée directement. Donc on a pas d’autres choix, on l’attend. Au moment où Ethan allait descendre, il fixe mon plâtre. Il doit avoir pitié de moi, pff. Puis, il se focalise sur mes mains. Merde. Je fais tout pour cacher mes ongles. Il sait faire la différence entre ma sœur et moi. Ma sœur ne se vernit pas les ongles, et encore moins en rose. Il sait que c’est Crystel et non Chelsea qui aime ce genre de chose. Ces petits détails font la différence. Je ne sais pas si Ethan a fait attention à mes ongles, mais j’espère pas. Je me retourne et j’vais dans la chambre de Chelsea, histoire qu’il y croit jusqu’au bout. Sauf que j’suis dans l’obligation de m’arrêter quand il reprend la parole.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

→ crédit : Gentle Heart ; Tumblr
→ discussions : 495
→ anniversaire : 28/05/1994
→ âge : 24
→ arrivée en ville : 29/11/2010


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Fire up boys

MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Lun 21 Fév 2011 - 12:20

Ethan observait la jeune femme avec attention. Non il n'aurait pas du fumer ce spliff ce matin. Il lui avait complètement embrouillé la tête et il avait l'impression d'avoir un voile sur les yeux, de ne pas être super conscient. Ou alors tout le monde se foutait de sa gueule depuis le début de la journée. Ainsi il observait silencieusement Crystel ou bref la Williams et celle ci paraissait gênée, je sais pas, il s'attendait peut-être a ce qu'elle lui rende son sourire, qu'elle lui parle, qu'elle lui saute dessus, enfin quelque chose d'amicale quoi merde. Il lui disait qu'elle lui avait manqué et elle est restée là plantée comme une potiche avec son regard gênée, ceci agaçait fortement le jeune homme. Enfin, il faut dire que rien n'a jamais été simple entre eux. Au départ, Ethan avait décidé plus ou moins de l'utiliser pour avoir des nouvelles de Maia, étant donné qu'elle est sa meilleure amie, ainsi que la rendre jalouse. Crystel ne sembla pas remarquer le dessein de son rapprochement, et peu à peu, le jeune homme s'attacha à la jeune femme. Ils devinrent donc de très bons amis, voir même des confidents. Le jeune homme lui confiait tout ses pépins amoureux / autres et elle de même. Avec le temps donc, il sentit néanmoins que la jeune femme commençait à être tiraillé entre défendre sa meilleure amie, et donc l'aider a ressusciter la flamme entre elle et Aaron, ou alors aller dans le camp d'Ethan, qui préférait qu'elle l'oublie une bonne fois pour toute et passe à autre chose. Au final, Ethan s'était vraiment attaché à elle, et avait besoin d'elle à ses côté désormais. Seulement, une fois, sans raison, après une petite soirée sympathique, ils s'embrassèrent, pulsion, ambiance, curiosité, plein de sentiments étranges et inattendus qui les ont poussés à s'embrasser. Dans le feu de l'action, ils étaient tout deux prêt à partir plus loin, jusqu'à ce que Crystel ne rompt le baiser. Elle ne pouvait en effet pas faire cela à Maia, la "trahir" quelques peu de cette façon. Et depuis ce jour, silence radio. Ethan ne la voyait jamais à l'université, quelques fois il l'avait cherché mais en vain. Plus de nouvelles textos, mails, Fb... que dalle. Le total no man's land. Certes, ils s'étaient embrassés, mais ils avaient stoppés d'eux même, alors ou était le problème? Lui n'avait pas cherché à l'éviter, au contraire, il avait cherché à la revoir, surtout avec son accident, mais c'était à croire que tout le monde se montait contre lui et qu'il était victime d'un complot. Enfin quand même, pour mettre d'accord les infirmiers, tout leurs amis communs, sa soeur & la grande gueule Williams, il fallait une sacrée malchance. Peut-être que tout cela se résumait à ca. Le destin, la fatum c'est à dire la fatalité, Ethan était victime d'une très grande tragédie racinienne tout s'explique. C'est pendant cet espace silencieux qui dura quelques secondes, mais qui parurent une éternité à Ethan, qui cogitait comme un fou sur cette bien étrange journée, que Crystel lui répondit qu'elle s'avérait être Chelsea. Et voilà, encore une fois, de la malchance encore et encore. Ethan baissait les yeux et soupirait silencieusement. Pourquoi fallait-il qu'elles se ressemblent comme deux gouttes d'eaux aussi? C'est pas possible, il y a forcément un truc qui permettait de les distinguer. Et c'est en baissant les yeux sur son plâtre qu'Ethan remarquait ce vernis si spéciale que portait Chelsea. Ce vernis rose pétante, ce vernis que seule Crystel portait. Non, là il en faisait trop dans la théorie du complot. N'empêche que c'était bizarre finalement son attitude à essayer de le cacher avec son petit mordillement de lèvres que seule Crystel fait également de cette manière. Pas de doute c'était Crystel. Et puis non, tout cela lui était monté à la tête et il avait complètement perdu les pédales que voulez vous le pauvre gars. Il avait juste envie de partir, mais tellement énervé de cette situation plus que bizarre et presque digne d'un film américain à la con, il commençait à partir en disant d'un ton las et presque appuyé : « Dommage, eh bien écoutes tu lui diras que je suis passé, et que j'ai aussi essayé de prendre de ses nouvelles pendant deux semaines à l'hôpital, mais ils m'ont dit que vous ne receviez pas de visites ces boulets. Enfin bon, à plus. » Le jeune homme marchait donc pour sortir de ce foutu appartement de mes deux et puis alors qu'il descendait, son instinct, toute sa raison lui criait que c'était Crystel, a bout de nerfs ou pas, grâce à la criminologie, Ethan savait qu'il fallait toujours faire confiance à son instinct et son flair. Et il sentait que c'était Crystel, finalement cela sentait à plein le nez le Crystel Williams ça, le plan foireux, alors tandis qu'elle s'éloignait de lui pour aller dans sa chambre. Il rattrapait à grands pas la supposé Chelsea Williams, et juste exaspéré, épuisé, troublé, désemparé, il embrassait la jeune femme en la collant contre le mur. C'était bien Crystel, même gout de lèvres, même effet, même surprise, même chaleur, pas de doute c'était elle. Et puis, Chelsea lui aurait sûrement foutu une baffe depuis longtemps, ou aurait sûrement empêché le jeune homme de s'emparer de ses lèvres, étant donné que celui ci n'y était pas non plus allé de main forte. Elle lui avait donc bien menti. Et ce mensonge répugnait presque le jeune homme d'autant qu'il ne le comprenait pas du tout. Du moins, il croyait ne pas le comprendre. Ainsi, il rompit rapidement le baiser pour lui dire, d'un ton très agacé et surpris: « Tu vas pas me dire non plus que les lèvres de ta soeur ont le même goût hein? Après le vernis et le mordillement de lèvres, je crois que je t'ai démasqué Crystel c'est bon, arrêtes ton cirque. Si t'as pas envie de me voir parce que je pue ou que tu m'aimes pas, fallait le dire tout de suite. »


Dernière édition par Ethan J. Matthews le Mer 2 Mar 2011 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Mar 22 Fév 2011 - 10:46

Il y avait seulement mon frère et Liyah à la maison, personne d’autres. La seule personne qui manquait ici, c’était bel et bien mon autre sœur, Chelsea. C’est fou comme elle me manque, depuis qu’on s’est perdu de vue. Ca fait quelques temps que je ne l’ai pas vu et même si je sais qu’elle va bien, j’veux savoir ce qu’elle fait et où elle est, avec qui. Faudrait peut-être que je contacte Jay, il sait sûrement où ma sœur se trouve. Du moins, c’est c’que j’espère. Pour l’instant, je pense à comment je pourrais dire à Ethan qu’il doit partir parce que je n’ai pas envie de lui parler, sachant qu’on va très certainement parler de ce qu’on a fait la dernière fois qu’on s’est vus et j’en ai pas spécialement envie. « Dommage, eh bien écoutes tu lui diras que je suis passé, et que j'ai aussi essayé de prendre de ses nouvelles pendant deux semaines à l'hôpital, mais ils m'ont dit que vous ne receviez pas de visites ces boulets. Enfin bon, à plus. » J’lui adresse un petit sourire, en lui disant que j’allais passer le message. C’est bizarre que l’hôpital lui ait dit que les visites étaient interdites. Peut-être que Jay a pensé qu’on devait avoir de moins en moins de visites parce que ça nous fatigue, sans vraiment le savoir. J’sais pas du tout, mais s’il a fait quelque chose comme ça, j’en douterais pas. Il a tout fait pour qu’on sorte de l’hôpital le plus rapidement possible parce que ça nous rend plus malade qu’autre chose. Il s’est occupé de la plupart des choses, c’est gentil de sa part. D’ailleurs, je me demande où ils en sont avec ma sœur, j’espère que ça va s’arranger entre eux, je ne demande que ça. Je le vois descendre les escaliers et j’suis soulagée que mon plan ait marché. Alors je retourne dans la chambre de Chelsea, afin que mon plan ne tombe pas à l’eau à cause de détails tels que celui là par exemple. Sauf que j’entends encore l’escaliers grincer. Je n’ai pas eu le temps de me retourner que j’sens Ethan me prendre par le bras et me coller au mur en m’embrassant la seconde d’après. Mais qu’est-ce qu’il fout ? Merde. Et moi comme une conne, au lieu de le repousser pour paraître crédible jusqu’au bout, je prolonge son baiser. Notre second. On s’est embrassé la première fois parce qu’on avait trop bus et on ne s’est pas contrôlés. Cette fois ci, je ne sais pas pourquoi mais il voulait certainement voir ma réaction. Si j’étais vraiment Chelsea, je lui aurais foutu une claque et vu que j’ai fait tout le contraire, il a compris que j’avais menti et que je l’évitais. J’ai profité de cette deuxième fois. « Tu vas pas me dire non plus que les lèvres de ta soeur ont le même goût hein? Après le vernis et le mordillement de lèvres, je crois que je t'ai démasqué Crystel c'est bon, arrêtes ton cirque. Si t'as pas envie de me voir parce que je pue ou que tu m'aimes pas, fallait le dire tout de suite. » J’allais prendre la parole mais j’entends quelqu’un monter alors je prends Ethan par la main pour l’emmener dans ma chambre et fermer la porte derrière nous. Je ne sais pas par où commencer. A vrai dire, je ne sais même pas pourquoi j’agis comme ça. Sûrement parce que je culpabilise par rapport à ma meilleure amie. Je viens d’embrasser Ethan une deuxième fois alors que je sais qu’il en pince pour Maia et je sais qu’elle n’est pas indifférente, du moins, elle ne l’était pas, auparavant. Maintenant, je sais qu’elle vit le parfait amour avec Aaron, et je ne sais pas si les sentiments d’Ethan pourront changer quelque chose à ça. D’ailleurs, en parlant de Maia, je me demande ce qu’elle fait actuellement, avec Aaron. Je ne sais pas où ils en sont. C’est compliqué entre eux, mais je compte bien en apprendre davantage.

« Tu disais vrai pour les visites à l’hosto ? Pourtant, beaucoup de personnes sont venus nous voir. Et moi je t’attendais. Pour rien. » C’est bien vrai, je l’attendais, j’attendais qu’il fasse son apparition même si au fond je flippais à cause du premier baiser. Mais je ne pensais pas vraiment à cela, ce n’était pas mon premier problème. D’ailleurs, je me rappelle encore quand Maia est venue, au début, je n’ai pas pu la regarder dans les yeux. J’avais comme l’impression de l’avoir trahie. Et j’me sentais mal, parce que je ne le lui avoue pas. Je ne compte pas le faire de toute façon, elle ne le découvrira pas et on considérera cette affaire comme réglée. Sauf que là, on vient de s’embrasser une deuxième fois, et bizarrement je pense moins à Maia. J’sais pas pourquoi. J’ai même pas envie de lui demander pourquoi il m’a plaqué contre le mur pour déposer ses lèvres sur les miennes, je connais sa réponse. «  C’est pour voir si c’était vraiment Chelsea ou pas. » M’ouais. Je retiens d’ailleurs, pour la prochaine fois. Quand j’ai envie de me faire passer pour ma sœur, faut pas que je me vernisse les ongles de rose pétant, parce que c’est quelque chose que Chelsea ne fera jamais de sa vie, elle qui déteste le vernis et encore moins le rose. Le silence régnait dans ma chambre, il ne parlait plus et je n’osais reprendre la parole. Je me retourne pour être face à lui et je m’approche pour aller dans ses bras. Je fais attention à mon plâtre histoire de ne pas me faire mal mais je n’y pense pas tellement. Je me sens bien dans ses bras. Je lui avoue tout bas « Tu me manques. », toujours collée à lui, je n’ai pas envie d’affronter son regard, j’ai juste envie de rester comme ça pendant des heures parce que ça fait tellement longtemps, merde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

→ crédit : Gentle Heart ; Tumblr
→ discussions : 495
→ anniversaire : 28/05/1994
→ âge : 24
→ arrivée en ville : 29/11/2010


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Fire up boys

MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Lun 28 Fév 2011 - 19:27

Ce baiser fut agréable. Très agréable. Trop agréable. Ethan n'était pas censé ressentir ce plaisir en l'embrassant. La première fois, il était sous l'effet de l'alcool et la fatigue, l'excitation et il faut dire qu'il ne se rappelait pas forcément de la sensation. La première fois, il ne pensait à rien, et avant qu'ils aillent plus loin, il pensa tout de même a Maia. C'était vrai que c'était mal de lui faire cela, mais en même temps, elle avait tellement fait mal au jeune homme, qu'il lui rendait juste la monnaie de sa pièce avec ce premier baiser. En fin de compte, Crystel n'en avait pas parlé et Maia ne semblait pas avoir remarqué qu'il y avait comme de la tension et du non dit. Alors bon, pourquoi s'en faire? Mais il faut dire que cette fois-ci, Ethan avait ressenti un certain plaisir a embrasser pour la seconde fois la jeune femme, mais ce n'était même pas un plaisir coupable. Au contraire. Mais ce sentiment fut très bref, jusqu'à ce qu'il fut empli par de la rage et rancoeur. L'impression qu'elle l'avait trahie. Ce sentiment d'amertume et de dégoût. Comment avait-elle pu? Ethan ne voulait pas y croire. Qu'avait-il donc fait pour mériter cela? Bien qu'ils s'étaient embrassés, ils avaient toujours été en bon terme, et il avait essayé de prendre des nouvelles d'elle. Et elle le savait très bien en plus. Mais elle feignait de l'ignorer. C’était peut-être le plus désagréable. Ethan étant quelqu’un de franc depuis sa naissance, avec cette espèce d’éducation beaucoup trop rigide qu’il avait reçu, qui l’avait poussé à se « rebeller » et dire ce qu’il pensait honnêtement à tout le monde, l’acte de Crystel lui avait vraiment déplu. Il était donc bien évident qu’avec une éducation et enfance comme celle de Ethan, ce dernier ne pouvait supporter et n’avait jamais supporté le mensonge. D’accord, il pouvait de temps en temps faire quelques concessions pour les non dits ou les mensonges pour le « bien » certaines personnes en difficultés, mais des mensonges volontaires, pour se faire en plus passer pour sa sœur, et profiter de cette espèce de particularité génétique, Ethan trouvait ceci absolument répugnant. Enfin, cela provenait surtout du fait que c’était elle, et pas une simple nana avec qu’il s’était embrouillé dans sa classe. Non c’était Crystel, son amie, sa très bonne amie, presque ça confidente. La jeune femme ressemblant quelques peu à Maia, peut-être que inconsciemment le jeune homme avait pensé pouvoir remplacer cette meilleure amie infidèle par Crystel. Dans tout les cas, il ne comprenait pas pourquoi elle lui avait fait ça à lui, qui n’était pourtant pas d’une nature très difficile et acceptait assez bien la critique ou toute remarque négative qu’elle aurait pu lui faire. Car visiblement, pour qu’elle l’évite autant et d’une telle manière, il devait forcément avoir quelque chose qui clochait chez lui. Ethan tentait de se creuser la tête, enfin feignait de se creuser la tête car dans le fond, il savait que la jeune femme était sûrement gêné a propos de leur baiser, cette dernière arborant la même expression, a quelques traits cependant moins figés et plus surpris, que lors de leur dernier baiser. Ethan s’attendait vraiment à tout, lorsqu’il s’apprêtait à revoir Crystel depuis tout ce temps, a ce qu’elle l’engueule, a ce qu’elle le gifle, le traite de connard, lui saute dessus, lui crie dessus, pleure… mais vraiment pas à ce qu’elle l’évite et tente de le faire dégager de chez elle le plus vite possible par tout les moyens possibles. Ethan crut avoir un peu d’espoirt lorsqu’elle le prit par la main pour l’emmener dans sa chambre, pensant qu’il allait avoir des explications. Le pire provenant donc probablement du fait qu’elle l’emmenait juste dans sa chambre, non pas pour essayer de s’excuser et se racheter, mais pour essayer de comme vérifier ce que le jeune homme disait. Du style il avait menti, et qu’il avait tout calculé dans sa tête parce qu’il savait déjà que c’était Crystel et tout… bref, Ethan commençait à partir dans un raisonnement assez alambiqué qui le dépassait, lui mentir ? Pour le coup, il était vraiment surpris qu’elle pense ça de lui, et presque déçu. Il n’hésitait pas d’ailleurs à lui faire savoir, d’un ton assez agacé et sarcastique : « Et en plus tu doutes de moi ? Tu m’as déjà vu, moi, une seule fois te mentir ou d’ailleurs mentir tout court ? Ouais bah faut croire que c’est toi qui n’as pas voulu que je vienne alors. Et moi je me suis inquiété pour toi, j’ai essayé de prendre de tes nouvelles, pour rien il faut croire aussi vu le cirque que tu m’as fait. Cirque franchement pathétique et petit d’ailleurs au passage. » Ethan ne voulait pas insister sur ces mots, mais il n’arrivait à contenir sa déception et sa soudaine rancune apparue contre la jeune femme. Il savait que ces mots allaient lui faire mal, pourtant ils étaient assez sincères dans l’ensemble venant de la bouche de Ethan. Crystel lui avait vraiment filé un sacré coup de poing dans le ventre pour le coup. Le caractère vraiment inattendu, et presque tragique étant donné que la jeune femme venait d’avoir un accident de cette scène était à ses yeux tout à fait pathétique. Si Crystel n’était pas foutu d’assumer leur baiser et qu’elle ne voulait plus de lui, qu’elle lui dise, Ethan en aurait eu mal, mais au moins, il l’aurait pas saoûlé à essayer de la voir et de prendre de ses nouvelles, et il aurait pas fait la même erreur deux fois. Ethan se durcissait donc la mâchoire face à une Crystel toujours dos à lui. Et en plus de ça, elle osait même pas le regarder dans les yeux, elle osait même pas affronter son regard, ne serait-ce que lui accorder un peu de respect ou d’estime. Ethan fut alors toujours aussi surpris lorsque la jeune femme se retournait soudain pour se blottir dans ses bras. Ethan allait donc de surprises en surprises avec Crystel ! Il aurait du l’en empêcher, ne pas se laisser attendrir par son sincère « tu me manques » surtout après ce qu’elle venait de lui faire. Bordel, avec Maia il avait tout de même été bien plus dur, mais que voulez vous, il faut croire que Ethan en avait marre d’être énervé contre tout le monde. Et il faut également dire que l’accident de la jeune femme lui avait fait prendre conscience de combien il tenait à elle. Elle lui avait manqué également. Ce petit silence et sincère étreinte dura quelques instants, avant que Ethan ne reprenne ses esprits et ne pense à Maia. Maia, son ex meilleure amie compliquée avec laquelle il avait été si froid et sec au South Central Pub le dernier soir, celle qu’il avait accablé de reproches et avec laquelle il avait refusé toute concessions. Par respect pour ses principes et pour cette dernière, il rompit donc l’étreinte, toujours quelques peu agacé de son comportement trop « laxiste » et « affectif » . « On peut pas faire ça Crystel, t’as pas le droit de me faire ça après la façon dont tu viens de me traiter quelques minutes plus tôt. J’ai besoin d’explications là, c’est quoi ton concept de passer du chaud au froid d’un coup comme ça ? Et surtout ton concept de me mentir ainsi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Ven 11 Mar 2011 - 5:34

Je ne sais pas comment me comporter avec lui, parce qu’on fait des trucs qu’on ne devrait pas faire, comme ce deuxième baiser qui ne signifiait pas grand-chose mais qui était important quand même. Mais je me suis interdit de refaire cette erreur une deuxième fois, vis-à-vis de Maia, ma meilleure amie. Je n’ai pas envie qu’elle l’apprenne, même si je lui raconte qu’on était sous l’effet de l’alcool, elle va se faire des films et avoir des doutes. Puis, pour cette deuxième fois, ce deuxième baiser, qu’est c’que j’pourrais dire ? Rien. On est sobre cette fois, on a les idées en place et en sachant que c’est encore une erreur, on recommence. Quand il s’est approché, je n’ai pas pu le repousser mais j’ai prolongé son baiser, chose que je ne devrais pas me permettre. A chaque fois que je le vois, je repense à ça, aux choses fausses qu’on fait et j’ai peur de la réaction de Maia. Parce qu’on m’a toujours dit que tout s’apprenait un jour. Les secrets restent secrets seulement pendant une période, un jour, tout s’apprendra. Ce n’était qu’un baiser. Ou deux. Peut-être trois ou plus, par la suite, qui sait. Je vais dans ses bras parce qu'il me manque. Vraiment. Je le voulais près de moi à l’hôpital. Y’avait tout le monde pratiquement, tout ceux que je voulais voir du moins, mais Ethan n’était pas présent et c’était la seule personne qui me manquait réellement parce que ça fait un bout de temps qu’on ne s’est pas vu. A cause de moi et de ma putain de crainte. Je pense à Maia. Je pense à Maia avant de penser à ma personne. « On ne peut pas faire ça Crystel, t’as pas le droit de me faire ça après la façon dont tu viens de me traiter quelques minutes plus tôt. J’ai besoin d’explications là, c’est quoi ton concept de passer du chaud au froid d’un coup comme ça ? Et surtout ton concept de me mentir ainsi ? » Mentir. Chose que je déteste plus que tout, parce que je ne sais pas mentir de toute façon. La preuve, j’voulais me faire passer pour ma jumelle et il m’a démasqué. Mais il a raison. Je ne sais pas comment me comporter avec lui, alors je passe du chaud au froid, comme il dit. Je recule en le regardant, ne sachant pas quoi dire. Mais il faut bien que je prenne la parole en lui expliquant clairement ce qu’il se passe, bien qu’il ne se passe pas grand-chose, du moins, je ne comprends pas ma réaction non plus. « Je voulais pas te mentir, t’sais que j’suis pas douée pour ça de toute façon. Mais c’est à propos de ce qu’il s’est passé la dernière fois au bar. Je pense sans arrêt à Maia à cause de ça. Mais le truc c’est que personnellement, ça m’a pas vraiment dérangé, c’était rien. » Voilà pourquoi je l’évitais, j’avais peur qu’on refasse la même erreur – d’ailleurs c’est ce qu’on vient de faire, fuck – mais « J’ai compris que j’avais besoin de te voir, j’avais besoin de toi. Surtout à l’hôpital. » Je vais m’asseoir sur mon lit, en l’invitant à faire de même. Ça fait longtemps qu’on n’avait pas discuté de nos vies respectives, bien qu’il sache un peu plus sur moi que j’en sais sur lui. Par exemple, sa relation avec Maia. J’voudrais savoir où ils en sont, vu que je ne pouvais en parler avec ma meilleure amie directement. D’ailleurs, je ne sais pas ce qu’elle devient avec Aaron, parce qu’elle ne veut pas en parler, « c’est pas le moment » me disait-elle sans cesse, préférant s’occuper de moi et mes blessures. Mais je sais qu’elle aime Aaron plus que tout et un retour vers son – ancien ? – meilleur ami est quasi-impossible. Peut-être que je me trompe, j’en sais rien. « Ecoute, j’suis désolée si j’ai mal réagi de temps à autre, mais t’sais que tu comptes beaucoup pour moi Ethan. J’veux rattraper le temps perdu, bien qu’avec un bras en moins on n’peut pas faire grand-chose. » Je lui montre mon plâtre au bras tout en souriant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

→ crédit : Gentle Heart ; Tumblr
→ discussions : 495
→ anniversaire : 28/05/1994
→ âge : 24
→ arrivée en ville : 29/11/2010


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Fire up boys

MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    Lun 14 Mar 2011 - 9:07


Ethan & Crystel


Ethan, au départ, pensait pourtant savoir ce qu'il faisait avec la jeune femme. Elle était une bonne amie, une fille rigolote et un peu folle qui ne se prends pas la tête, une fille qui lui donnait en plus de temps en temps des nouvelles de son ex meilleure amie. Progressivement, elle était aussi devenue une confidente, une espèce de terrain de paix et de spiritualité entre lui et Maia. Il pouvait tout lui dire, ses peurs, ses craintes, pourquoi Maia l'énervait, pourquoi il l'avait embrassé, pourquoi il avait été fou amoureux d'elle, pourquoi il arrivait pas à lui pardonner, pourquoi il détestait Aaron, pourquoi elle Crystel elle était vraiment super, comme fille, amie et que Maia la méritait bien dans le fond. C'est vrai que désormais le jeune homme avait du mal à se pardonner le fait qu'il avait peut-être entaché son amitié avec Crystel, et l'amitié de cette dernière avec Maia. Bref, comme quoi un baiser cela peut foutre sacrément de bordel entre plein de personnes. Et que maintenant, a cause de ce satané baiser, multiplié par deux, lui non plus, il savait pas comment se comporter avec la jeune femme. Il portait en lui la douloureuse culpabilité d'avoir aimé la jeune femme. Celle ci ressemblait tellement à Maia, non. Ethan voyait déjà le truc venir. Du genre qu'elle était presque son double psychologiquement et qu'il allait peut-être tombé amoureux d'elle à son tour. Pas possible. Cela ne pouvait pas arriver. Ceci ne pouvait putain pas d'arriver. Sinon, Ethan serait vraiment maudit et il se barrerait probablement loin de Maia et son cercle d'amis étrange et bien trop magnétique. Ainsi, il se disait qu'il ne devait pas pardonner la jeune femme, qui l'avait évité après leur baiser, tout comme Maia l'avait fait auparavant. Après tout, cela était juste de bonne guerre et dans un souci de justice. Et pourtant. Et pourtant. Elle avait failli y passer dans cet accident, on lui avait refusé de la voir, de façon assez dégueulasse il est vrai, et elle avait bien cherché à le faire dégager lorsqu'il voulut la voir, mais il arrivait pas à la pardonner. Il était tellement soulagée de la voir sain et sauf, que finalement, son excès de colère s'était effacé lorsqu'elle lui répondit d'un ton a la fois honnête et franc qu'elle avait forcément été gêné après leur baiser. Ethan haussait un sourcil, tentant néanmoins de ne rien laisser transparaître. Elle disait penser sans arrêt à Maia. Sans blague, comme si lui il s'en foutait. Ils avaient tout de même l'air biens cons a tourner leur relation autour d'une seule personne. Enfin, Ethan lui répondit d'un ton qu'il se forçait à rester encore un peu cruel et cynique avec la jeune femme, en lui répondant d'un ton agacé : « Nan. Vraiment pas douée en effet. C'est pour cela que cela m'a fait encore plus mal et que cela m'a agacé, tu sais très bien que t'as pas le droit de me mentir, surtout à moi. Dérangé? C'est un mot assez ambigüe si tu me le permets. Je ne suis pas sûr de comprendre. » En effet. Ethan n'avait pas bien compris ce qui l'avait dérangé, leur baiser, le fait de ne pas l'avoir dit à Maia, ou au contraire car elle avait aimé le baiser? Sa phrase avait une infinité de possibilités, et laissait le jeune homme, très curieux et franc, assez perplexe. Il tenta de ne pas dire sa dernière phrase donc sans rire d'un rire nerveux, mais il ne put retenir le sourire au coin qui s'esquissait alors sur son visage. Il reprit néanmoins le contrôle rapidement, décidant de ne pas s'avouer si vite vaincue. La jeune femme enfonçait en plus le clou en lui disant qu'elle avait eu besoin de lui à l'hôpital, putain, il aurait vraiment du lui casser la gueule a ce connard d'infirmier. C'était en partie sa faute aussi si aujourd'hui, ils en étaient là. L'infirmier, il lui arrivera quelques bricoles mmh. Ethan baissait quelques instants son regard, comme pour reprendre le contrôle et ses esprits, laissant échapper malgré lui un tout petit : « Moi aussi sale blonde. » . Néanmoins, en apparence, il ré arborait une expression faciale impassible et de marbre. Quel temps perdu? Il vrai que sans elle, le temps se faisait bien long, surtout, et vraiment à cause de son accident. On dit qu'on reconnait le bonheur au bruit qu'il fait lorsqu'il s'en va. Putain Ethan était peut-être devenu sourd après l'accident et que lui et Crystel ne se voient plus comme avant. Oh et puis merde, Ethan en avait marre de toujours vouloir faire la gueule à tout le monde, être cruel et avec un coeur de pierre. IL y avait une espèce de mini fight entre le Bien et Mal dans son cerveau, et Ethan se laissait finalement aller en répondant à la jeune femme d'un ton épuisé : « Putain mais je devrais pas te pardonner, de m'avoir lâché comme ça.. Mais GOSH. Ce que j'ai eu peur pour toi. Et ce que tu m'as manqué sale handicapé. J'vais faire tout mon possible pour qu'on rattrape ce 'temps perdu' comme tu le dis si bien. » et à son tour cette fois-ci, il vint loger ses deux bras autour de la taille de la jeune femme et sa tête contre la sienne, un mi sourire aux lèvres. Finalement, c'était pas si mal parfois d'être gentil se disait Ethan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ethan&Crystel : « Should I stay or should I go? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: inactif-