AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée   Dim 27 Mar 2011 - 14:38


c. tumblr
Ma vie est une routine, une routine qui chaque jour se ressemble pour en devenir lassant à la longue. Je me levais le matin, je prenais mon petit-déjeuner, j’allais dans la douche, je me préparais et je quittais enfin ma villa de Santa Monica. Et j’arrivais à l’école avec beaucoup d’avance, voilà comment j’étais au fond. Une petite studieuse qui n’arrivait jamais en retard qui avait toujours de très bonnes notes et qui ne sortait jamais le soir pour fêter ou même prendre une petite pause de l’école. Non jamais. Kendra était trop parfaite pour ce genre d’amusement ou même pour faire quelque chose de mal dans sa vie. Ma vie était bien rangée, rare était les fois où j’avais fréquentée de mauvaise personnes parce qu’au fond, j’étais destinée à être pour toujours dans le bon chemin. Je menais des études de médecine enfin de devenir médecin et d’avoir un bon salaire pour pouvoir subvenir à mes besoins. Ma vie était bien rangée et je devais la garder ainsi pour mes parents dans un sens.

Ce matin-là, quand j’ouvris les yeux pour regarder le plafond blanc de mon immense chambre je savais qu’aujourd’hui nous étions samedi et qu’il annonçait un beau soleil radieux. Cependant, je devais rester enfermée dans la maison ou même aller sur le balcon en faisant quoi ? Des travaux. Parce que j’étais toujours à l’heure pour la remise des travaux que nous donnaient les professeurs. Ma vie était palpitante. Je rejetais le léger drap blanc et me levais tranquillement debout pour ne pas être prise de vertige. Quelques instants plus tard, j’entrais dans la douche et j’en ressortie dix minutes plus tard, fraîche comme un sou neuf et sentant merveilleusement bon. J’enfilais une paire de jean usé bleu pâle, un chandail blanc ainsi qu’une paire d’UGG. Même si il fait un beau soleil, je ne veux pas enfilée des ballerines ou quelque chose comme ça. Descendant en bas, je mangeais une pomme verte avec un verre de jus d’orange et remontais en haut chercher mon sac rempli de livres. Je soupirais. J’allais m’installer dehors sur le balcon avec une paire de Wayfarer et commençais à sortir le premier devoir. Finalement, je pris mon Blackberry et composais un numéro que je connaissais par cœur. Aaliyah. Ma meilleure amie. J’entrepris de lui envoyé un texto. « Passe chez moi, d’accord ? Je t’attends. Kendra xx » et j’appuyais sur envoyé. Pour passer le temps, je regardais droit devant moi. Sans vraiment le vouloir, mes pensées allèrent sur Noah. Ce garçon qui me perturbait et qui voulait toujours avoir une sortie avec moi et à chaque fois je refusais ne voulant pas me faire briser le cœur de nouveau. Certes, il est très beau cependant il semble être tellement un bourreau des cœurs et c’est la dernière chose que j’ai besoin en ce moment.


Dernière édition par Kendra C. Whitaker le Dim 17 Avr 2011 - 15:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée   Mer 30 Mar 2011 - 15:51


Je crois que j’aurais facilement pu passer une heure sous l’eau chaude. Ça faisait tellement de bien et en plus ça avait pour effet de me réveiller complètement. Ce qui en soit n’était pas si mal. J’ai jamais trop aimé le matin, le moment ou le réveil sonne et ou se voit dans l’obligation de se détacher de son matelas remarquablement confortable. Peut être que le fait que j’ai travaillé hier soir accentue mon envie de rester au lit. Mais je suppose que j’avais déjà dormi assez, ou alors qu’il y avait une personne dans cette baraque que j’allais vouloir tuer pour avoir fait un peu trop de bruit. Cela dit, tant que je ne suis pas sure de la provenance d’un quelconque bruit, je me retiens. Mon intention n’était pas non plus de tomber sur mon père qui ferait sans doute comme d’habitude. Me regarder, sans réellement me voir parce qu’en fait ça fait vingt et un ans que c’est comme ça. Il passerait sans doute à côté de moi sans même me dire un mot. Je m’étais habituée à ce genre de comportements et même si étant gamine ça faisait mal, j’avais appris à passer au dessus. Si je devais m’arrêter sur son comportement, je sais que je ne ferais plus rien de mes journées. Même si aujourd’hui je n’ai pas prévu grand-chose, je préfère quand même pas. Bien sur, il me reste toujours une option pour occuper ma journée, m’avancer en étudiant. La blague. J’peux pas dire que j’aime pas ça. J’trouve qu’au fond, je suis pas trop mal placée dans ce que je fais mais de là à y passer mes journées, non. C’est quelque chose que je ne pourrais pas faire. J’avais déjà du mal à tenir parfois plusieurs heures de cours à la suite, alors je ne voulais pas m’assommer un peu plus en rajoutant plusieurs heures d’études chez moi, à la liste. Cela dit, je pouvais parfaitement comprendre ceux qui voulaient étudier pour réussir. Je suppose que dans certains domaines, il vaut mieux être à fond tout le temps sous peine de se faire recaler. Mais ce que j’ai toujours trouvé dommage c’est qu’à force de trop penser à la même chose, ils en oublient même de vivre. J’avisais le soleil dehors, peut être que finalement j’irais faire un tour au lieu de rester planter là. C’était toujours moi ça, il me fallait toujours trois plombes à décider de ce que j’allais faire pendant la journée. Bien que cette fois ci, ma meilleure amie avait coupé court à toutes interrogations. Je n’étais même pas encore prête pour mettre le nez dehors, mais un retard de plus ou de moins, je savais que Kendra n’y ferait même plus attention. Je répondais à son message, lui promettant par la même occasion que je ferais au plus vite pour venir avant de retourner me préparer. J’enfilais un jean qui semblait avoir survécu à quelques batailles dans la machine à laver. La couleur était usée et j’avais même réussi à faire un trou au niveau du genou mais après tout je n’allais pas à un défilé de mode aujourd’hui. Je passais ma veste en jean par-dessus un tee-shirt et enfilais mes converses.

Je crois que j’avais battu un record aujourd’hui. D’aussi loin que peuvent remonter mes souvenirs, je trouve que le temps passé dans la salle de bain est plutôt bien placé dans la liste. Même si je ne parierais pas la dessus. Je fermais la porte derrière moi et réajustais mes ray ban sur le bout de mon nez. Exactement, je ne pourrais pas dire depuis combien de temps j’avais répondu à Kendra, certainement une bonne vingtaine de minutes. Mais je n’étais pas réputée pour être tout à l’heure, ce serait plutôt le contraire d’ailleurs. Heureusement pour moi, j’avais une meilleure amie qui avait appris à m’attendre et à ne même plus s’inquiéter d’un quelconque retard. La force de l’habitude, sans aucun doute. De toute manière, je n’avais jamais vu Kendra totalement énervée, elle avait toujours une façon incroyable de se retenir pour ne pas en dire trop. Parfois elle se débrouillait mieux pour contenir ses émotions que d’autres. Je suppose qu’il existait tout un tas de choses qu’il fallait prendre en considération. Mais je n’allais certainement pas être celle qui lui dirait de changer. Elle m’avait toujours étonnée, parce qu’en étant honnête le jour ou j’ai appris qu’on allait devoir travailler ensemble j’avais pas été enchanté. C’est con à dire, mais finalement ceux qui étudient parce qu’ils ont envie de réussir, on les voit tous de la même manière et je ne fais pas exception à la règle. Par contre de leur côté, Kendra est une belle exception. Peut être qu’elle étudie plus que les autres et qu’elle aime ça, mais il n’a jamais fallu grand-chose, ni même une argumentation de trois heures pour l’emmener prendre un peu l’air. Au final, elle était toujours partante et il y avait toujours une chose que je pouvais qualifier de certaine, c’est que j’allais m’amuser et rigoler comme c’était souvent le cas lorsqu’on était à deux. Il ne fallait pas forcément grand-chose, parfois il nous suffisait même d’un film datant de plusieurs années, aux effets spéciaux dépassés pour passer une bonne soirée. Je m’arrêtais devant chez elle, récupérant mon sac et appuyais sur la clef de la voiture jusqu’à entendre le bruit significatif de la fermeture. Je frappais deux coups à sa porte avant de me permettre d’entrer. Ce n’était pas la première fois que je le faisais et surement pas la dernière et puis pour une fois, elle était prévenue de mon arrivée alors je ne risquais pas de lui faire peur. Je la repérais sur le balcon, entourée de ses bouquins de médecine ou j’étais incapable de saisir toutes les informations. « Bonjour, jolie blonde… » Je me stoppe devant elle, lui adresse un sourire avant de prendre une chaise et de m’assoir en face. Pour le moment, son visage me donnait l’impression qu’elle n’avait pas franchement envie de réviser ou d’entreprendre un quelconque travail qui avait un rapport avec ses études. Et pourtant, elle avait quand même un livre ouvert sur ses genoux. « Alors qu’est-ce qui se passe ? Tu veux que je fasse en sorte d’être de meilleure compagnie que ton joli bouquin, parce que tu sais j’ai de très bonnes idées pour ça… » Je faisais rapidement référence à son message, parce que je supposais que ce n’était pas pour rien qu’elle m’en avait envoyé un. Et les amies étaient aussi fait pour ça, changer les idées de quelqu’un pendant plusieurs heures étaient tout à fait dans mes capacités, surtout qu’en sa compagnie c’était toujours facile de trouver un moyen de passer un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée   Dim 17 Avr 2011 - 15:35


c. tumblr
Je n’avais même pas besoin de dire entre à ma meilleure amie Aaliyah que celle-ci prenait le droit de rentrer comme ça dans ma villa. Au fond, je m’en foutais un peu, chez moi était comme son deuxième chez-soi, elle passait beaucoup de temps chez moi et moi chez elle. J’adorais la compagnie de la jolie blonde qui venait d’entrer chez moi sans que je l’aie entendue et qui était plantée près de moi toujours aussi belle. Par moment, j’étais jalouse de sa beauté et de sa confiance. « Bonjour, jolie blonde… » me dit-elle en me souriant de son plus beau sourire et de prendre une chaise pour prendre place devant moi. Entourée de mes livres de médecine, je savais que Blondie n’allait absolument rien comprendre à ce qu’il marquait à l’intérieur, non parce qu’elle était blonde, comme les millions de blagues à ce sujet, c’est parce qu’elle ne s’intéressait à ceci comme moi je pouvais l’être. – « Salut ma belle » lui répondis-je en lui souriant à mon tour. Par moment, je me demandais comment moi et Aaliyah étions devenues aussi proche l’une de l’autre, nous étions tellement différentes. Je passais le plus clair de mon temps à étudier comme une folle pour enfin obtenir mon diplôme et enfin exercer le métier que je voulais faire plus tard avec de bons revenus annuels. – « Alors qu’est-ce qui se passe ? Tu veux que je fasse en sorte d’être de meilleure compagnie que ton joli bouquin, parce que tu sais j’ai de très bonnes idées pour ça… » Me demanda-t-elle par la suite. Elle semblait comprendre que je n’avais pas la tête à réviser toute une journée entière et elle semblait prête à m’aider pour cela. C’est dans ce genre de moment, que je remerciais Dieu de mettre des amis aussi fidèles qu’Aaliyah. Parce que soyons réaliste, en Californie c’était assez facile d’avoir des amis hypocrites qui n’en voulait qu’à ton intelligence, ton argent ou bien ta popularité. De mon côté, ce sont plus les deux premiers points qui me ferait des amis comme ceci parce que niveau popularité je n’en avais pas. Enfin, pas vraiment. – « J’ai besoin de prendre l’air, sors-moi. Allons magasiner. » Déclarais-je tout simplement à celle-ci en refermant doucement le bouquin de médecine que j’avais sur les genoux depuis tout à l’heure. – « Une journée entre meilleures amies te va ? » ajoutais-je par la suite à celle-ci en lui souriant de mon plus beau sourire que je pouvais avoir dans mon stock de sourire. Connaissant très bien Aaliyah, je savais qu’elle trouverait quelque chose d’amusant à faire qu’uniquement magasiner, elle trouverait quelque chose d’amusant par la suite. Parce que c’était toujours ce qu’elle fessait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée   Mer 27 Avr 2011 - 15:35


J’avais conscience que parfois, je n’étais pas forcément la meilleure compagnie qui soit. J’essayais d’être toujours souriante pour faire plaisir aux autres et j’essayais aussi d’avoir toujours assez de bonne humeur en moi, pour que ça ait un effet sur les autres. J’espérais au moins que je ne m’en sortais pas trop mal. Que mes tentatives parfois totalement dérisoires d’égayer un peu les gens, n’étaient pas totalement vaines. Et pourtant ces derniers temps, je n’avais pas été en pleine forme. J’avais eu tendance à me renfermer sur moi-même, parce que c’est beaucoup plus simple de ne rien dire à personne sur ce que l’on ressent que de s’épancher sur ses sentiments pendant trois heures. J’avais plus peur de faire fuir les gens avec un comportement comme celui là. Alors peut être que j’étais restée plus souvent chez moi, cherchant à éviter un peu toute compagnie qui verrait que je n’étais pas dans mon état normal et que le sourire que j’affichais était juste présent pour faire bonne figure. Mais selon les personnes ça pouvait être dure de faire semblant. Il y en a qui vous connaisse beaucoup trop, pour qu’un faux sourire et un faux air enjoué marche correctement. Alors j’avais plus ou moins fait en sorte de m’éloigner un peu de ce genre de personnes, pour m’enfermer un peu dans ma bulle et n’avoir à mentir à personne. Parce qu’au fond, je détestais ça, mentir. Je pouvais le faire sans problème lorsque c’était nécessaire mais ce n’est pas pour autant que ça ma plaisait. D’autant plus que je me voyais mal mentir à mon frère ou même à Kendra. Ils ne le méritaient pas. Et puis, même si j’avais eu ma période « mauvaise humeur » j’avais finalement réussi à passer au dessus. Le fait que mes sœurs ne soient plus à l’hôpital a joué aussi beaucoup. Je suppose que tout le monde connait une passade à un moment de sa vie où rien ne lui plait et l’envie d’un peu de solitude est plus forte que tout. Je l’ai eu et je peux déjà dire que ça me suffit pour les dix années à venir. Comme quoi être seule c’est bien mais juste pendant un certain temps. Je n’avais rien de toutes ces personnes qui aimaient la solitude. J’aimais bien aussi, mais à quantité réduite. Et en voyant ma meilleure amie entourée de bouquins parlant tous de médecine, je savais également que je ne pourrais pas faire comme elle et rester assise pendant des heures à réviser. Je lui souris. C’était un peu comme si elle avait prononcé le mot magique avec magasiner. Enfin, ça devait être mon deuxième mot magique avec dessiner. « Bien sur que ça me va. En plus je suis sure que l’on peut se trouver une ou deux boutiques ou les nouvelles collections sont sorties. Alors… en route ! » Si elle avait besoin de changer d’air, elle pouvait d’ores et déjà compter sur moi pour lui parler de tout sauf de cours. Je me levais, récupérais le livre qui était sur ses genoux depuis mon arrivée et le posais avec les autre sur la table. J’étais tout simplement enthousiaste à l’idée de passer une journée avec elle. En toute honnêteté, j’trouvais que cela faisait trop longtemps que l’on n’avait pas eu une journée toutes les deux. Je me retournais vers Kendra qui s’était relevé, à priori et vu sa tenue, je supposais qu’elle n’avait pas besoin de passer par la case salle de bain pour aller se changer avant de partir. De toute manière, pour les journées shopping le mieux c’est d’être à l’aise pour pouvoir galoper une bonne partie de la journée. « Je te laisse prendre tes affaires et ensuite on y va ? » Je lui souris. Finalement son idée me plaisait et pour deux raisons essentielles. La première était pour elle parce que ça allait lui faire de bien, surtout de ne pas avoir à se prendre la tête pendant vingt-quatre heures. Et la deuxième pour moi, parce qu’une journée avec elle était ce qui me manquait. Elle restait tout de même ma meilleure amie, celle qui me comprenait le mieux, sans que je n’ai pas besoin de m’étendre pendant deux heures sur un sujet. On avait pas eu un moment à nous depuis trop longtemps, alors aujourd’hui on avait sans aucun doute beaucoup de temps à rattraper. Le temps que Kendra aille chercher ses affaires, j’avais rejoint la porte d’entrée et l’y attendait. Je sortais mes clefs de voiture et tenais mes ray-ban dans la main afin de pouvoir les remettre plus facilement. Lorsque ma blonde préférée refit son apparition, je l’accueillis avec un sourire, ouvrais la porte et demandais. « J’avais pensé par commencer avec un magasin de vêtements, histoire de remplir ta garde robe pour l’été… et pour maintenant aussi. Qu’est-ce que tu en dis ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée   

Revenir en haut Aller en bas
 

AALIYAH&KENDRA Ϟ fais-moi sortir pour une journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: inactif-