AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Mar 19 Juil 2011 - 8:56



J’suis tellement fatiguée que je n’arrive pas à prendre mon téléphone qui sonne sur la table basse. J’essaye quand même d’ouvrir un œil pour savoir quelle heure il est. Déjà 14h, faut que j’me lève, c’est impossible de me rendormir. J’entends aucun bruit, ce qui voudrait dire que mon frère et Cassie ne sont pas à la maison, ou alors ils dorment encore, mais j’pense pas. Je ne dors pas tout le temps chez mon frère mais seulement quand j’sors du travail à des heures incroyable et que j’suis tellement fatiguée que ma voiture me conduit à la maison la plus proche, en l’occurrence celle de Julian. Chelsea habite la maison à côté aussi, j’aurais pu aller chez elle mais je ne savais pas si elle était chez elle. Mon frère m’a toujours demandé de prendre ses doubles de clés, mais j’veux pas. C’est chez lui et Cassie, j’veux pas prendre les clés pour y squatter de temps en temps, c’est pas logique. Quand j’ai besoin de passer la nuit chez lui, il m’accueille comme il se doit évidemment et ça me suffit. Mon patron me fait trop travailler et c’pour ça que j’suis sortie à quatre heures du matin. Mais j’y suis aussi pour quelque chose. J’aime quand mon travail est fait correctement alors j’prends beaucoup de temps à m’appliquer, à dessiner avec soin des nouvelles tenues. J’manque pas d’inspiration à quatre heures du matin, au contraire, c’est là que mon imagination déborde et j’fais preuve d’originalité. C’est peut-être pour cette raison que mon patron aime c’que j’fais. J’suis rentrée tard dans la nuit et Julian le savait, il a laissé les clés dans le pot de fleurs à l’entrée pour que je puisse entrer sans faire de bruit et dormir dans la chambre d’ami. Sauf que j’me suis installée au salon, à peine assise sur le canapé, voulant boire un café en regardant mes derniers dessins, j’me suis endormie. J’viens d’me rappeler que Julian m’avait dit qu’il avait des papiers à donner j’sais plus où. Et pour ce genre de chose, il faut y aller tôt, quand y’a pas trop de monde. Cassie a dû l’accompagner. J’me lève en prenant mon téléphone, pour voir qui m’appeler. C’est Maia, ma meilleure amie. Elle voulait certainement qu’on sorte cette aprem’ sauf que j’suis tellement K.O que j’pense me recoucher chez moi cette après-midi. J’veux récupérer mes heures de sommeil, j’en ai besoin. « Pétasse, j’viens d’me réveiller.. J’ai dormi à peine trois heures par nuit cette semaine. J’compte faire une méga sieste cette aprem’, on se voit ce soir ? Je t’aime. » Heureusement que j’travaille pas aujourd’hui. Mais si Madame Hayes a besoin de moi, j’serais obligée d’me rendre à mon travail. Maia me répond que c’est d’accord pour ce soir. J’repose mon téléphone sur la table pour me lever pour de bon cette fois.

J’compte pas déjeuner, j’veux juste mon café au lait et j’vais me préparer pour rentrer chez moi et me rendormir. J’compte aussi ranger un peu le salon, parce qu’il parait que j’ai fait un petit bordel cette nuit. Toutes mes feuilles sont dehors, soit sur la table, soit par terre. La couverture est de l’autre côté du canapé, les coussins sont pas posés correctement. J’me dirige vers la cuisine et c’est là que j’vois une feuille blanche, j’reconnais immédiatement l’écriture de mon frère. « J’espère que t’as bien dormi chérie ( : J’vais essayer de rentrer avant que tu te lèves, pour qu’on déjeune ensemble. Fais comme chez toi, tu le sais bien, j’ai pas à te le dire. A toute Crys. » Je souris bêtement et j’vais me faire un café. C’est là qu’on sonne à la porte. Ju’ est certainement de retour, avec ou sans Cassie, j’sais pas. J’suis habillée légèrement, mini short et débardeur. Pas coiffée, pas maquillée mais je m’en fiche, après tout c’est mon frère qui est derrière la porte. J’compte rentrer chez moi comme ça d’facon, chose qui était impossible avant. Je faisais tellement attention à moi que j’pouvais pas aller à la boulangerie du coin en pyjama ou sans maquillage. Depuis que je travaille, j’fais plus attention à tout ça, le travail passe avant tout. J’prends ma tasse de café pour la poser sur la table du salon et au moment d’ouvrir la porte, j’y pense : Julian a ses clés, pourquoi il sonnerait à la porte ? Cassie aussi. Ce qui voulait dire que ce n’était pas eux, mais quelqu’un d’autre. Mon frère n’a pas mentionné dans le petit mot qu’il ma laissé qu’il attendait quelqu’un. J’me demande si j’ouvre la porte ou non. La personne qui se trouve derrière insiste, elle frappe encore une fois, en espérant que j’ouvre. Alors j’me décide à ouvrir cette porte et j’me retrouve face à Jenna. Elle veut quoi ? Pourquoi elle vient encore voir Julian, j’me le demande. J’sais qu’elle est amoureuse de quelqu’un d’autre, d’un mec que j’connais pas plus que ça alors j’me demande ce qu’elle veut à Julian. J’ai toujours fermé ma bouche jusqu’à maintenant et je le ferais encore parce que je n’ai pas envie de m’embrouiller avec elle, j’préfère l’éviter. « Salut. » C’est tout c’que j’ai réussi à dire. J’pense pas l’inviter à la maison, Julian n’est pas là et elle va s’en doute pas vouloir rester à l’intérieur avec moi. « Il n’est pas là et non, j’sais pas quand il rentrera. » J’ai toujours été froide avec elle mais je l’ai toujours été avec toutes les copines de mon frère. Même Avery, avant qu’elle ne s’enfuit il y a cinq ans, je l’ai toujours détesté. C’était peut-être de la jalousie, j’sais pas. Heureusement qu’on s’est expliqué aujourd’hui et qu’on s’entend bien. Julian est notre seul frère et il sait qu’il en a de la chance.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Mar 19 Juil 2011 - 14:30



    « Jenna, oh Jenna t'es pas avec moi là ». Je sors de mes pensées entendant la voix de Liam, un autre avocat de la firme pour laquelle je bosse, on doit travailler ensemble sur un dossier, et je ne suis pas au meilleur de ma forme ce matin, alors forcément la concentration n'est pas de mise. Et ça doit pas l'aider, en plus c'est une affaire difficile, je sais que je devrais prendre sur moi au bureau mais à vrai dire là je n'arrive à rien.  « Je sais Liam, excuses moi, j'ai super mal dormi cette nuit ». Il me regarde alors avançant une tasse de café vers moi en me souriant légèrement. « Pourtant on a pas passé la nuit ensemble ». Il me regarde en riant, on adore se taquiner, et heureusement qu'on a pas passé la nuit ensemble, je crois que sa femme n'aurait pas apprécié. Je secoue légèrement la tête en souriant malgré tout avalant une gorgée de café. Je suis allée chez Julian hier, j'étais même pas censée le voir lui, non je devais simplement aller voir Cassie pour boire un café et discuter vite fait, bah je peux vous dire que le café a eu du mal à passé surtout quand j'ai appris que la brune en sous-vêtements qui m'a ouvert la porte était l'ex de Williams. La fameuse Avery, celle qui à mon avis a eu la place que je n'aurais jamais, surtout quand on voit qu'il n'a même pas eu le respect de me dire que son ex sexy à mort dormait sous le même toit que lui, et à en voir l'appartement, je me doute bien qu'elle a pas dormi dans la baignoire. Je n'en reviens pas qu'il ne m'ait rien dit, je me rends compte qu'en fait notre relation est vraiment compliquée, et surtout que ma place dans sa vie au fond ne doit pas être si claire que cela. Je le déteste à ce moment précis, d'avoir évité de m'en parler, alors ouais, il a sûrement ses raisons mais bordel je suis pas une inconnue, puis découvrir la nouvelle ainsi, c'est un peu douloureux, sûrement par simple question de fierté, ou autre chose je n'en sais rien. A vrai dire, j'ai pas fais long feu dans son appartement, j'allais pas me poser et boire le thé avec cette fille, puis, elle paraissait assez froide, alors l'envie de rester était encore moins présente. Julian a bien essayé de m'appeler une dizaine de fois hier soir, pour qu'on sorte mais j'ai pas répondu, préférant rester seule avant de lui arracher les yeux. Et évidemment, c'est à peine si j'ai pu fermer l'oeil n'arrêtant pas de repenser à tout ça. « Liam, je crois que je vais rentrer, je suis pas bien, et je serais pas d'une grande aide, je vais bosser chez moi, et je te ferais part des conclusions du rapport quand je l'aurais reçu ». Ce dernier me regarde l'air un peu perplexe avant de rassembler ses dossiers en me regardant avant de me dire que cela ne pose pas de problèmes et que si j'ai besoin d'aide il est là. Je le remercie en tentant de sourire malgré tout avant de le regarder quitter mon bureau. Je ne perds pas de temps enfilant mon manteau, ma pile de dossiers sous le bras, et me voilà partie en direction de mon appartement. Au volant de me voiture, je n'arrête pas de repenser à ce moment où j'ai vu cette fille Avery, et ça m'obsède. A tel point que je finis par partir directement à l'appartement de Julian, il m'a dit que je pourrais passer si je le voulais, son ex doit sûrement être de sortie j'en sais rien, j'espère qu'il est là et que je ne vais pas tomber sur elle.

    Après quelques minutes de routes, j'arrive chez lui, sortant de ma voiture, m'empressant de m'engouffrer dans l'entrée de l'immeuble. Je prends une profonde inspiration avant de frapper à la porte. La porte s'ouvre et je découvre la soeur de Julian, Crystel. C'est, sûrement je crois, celle avec qui le courant passe le moins, et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Avec Chelsea on s'est rapidement bien entendues et même si mes débuts avec Aaliyah étaient un peu difficiles, je pense qu'on peut dire que nos relations s'améliorent à présent. Pourtant Crystel, elle est toujours restée en retrait, cela me laissait songeuse parfois, surtout que je ne savais pas pourquoi et apparemment cela n'a pas changé vu la froideur de sa voix. Je soupire légèrement. « Euh d'accord... ». Je finis par rentrer dans l'appartement alors que celle-ci se rassoit sur le canapé. Je me sens super mal à l'aise à ce moment précis. Je m'avance vers la vitre regardant à travers celle-ci durant quelques secondes avant de me diriger vers la cuisine. « Je vais faire du thé ». Je finis par préparer le dit thé, avant de revenir m'appuyant dans l'embrasure de la porte en fixant la demoiselle assise non loin de moi. « On le crève cet abcès ? Non parce que depuis le début, tu me calcules pas et ça va pas en s'arrangeant, alors si je pouvais au moins savoir pourquoi ? ». Je la regarde avant de baisser le regarde quelques secondes, passant une main dans ma nuque nerveusement. « Je cherche pas la guerre Crystel ». Et c'est vrai, c'était la soeur de Julian , et même si actuellement je ne savais plus réellement comment me comporter avec lui, je ne voulais pas de tensions du genre surtout avec ses soeurs, c'était sûrement les personnes les plus chères à ses yeux, alors j'avais envie d'entretenir de bonnes relations avec elles. Je fixe à nouveau Crystel, attendant qu'elle reprenne la parole, espérant pouvoir enfin obtenir des explications.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Jeu 21 Juil 2011 - 5:18

Quand j’ai dit que mon frère n’était pas là et que j’savais pas quand est-c’qu’il rentrera, ça voulait dire « repasse plus tard, fiche moi la paix. » mais Jenna a préféré entrer. J’sais pas c’qu’elle veut à mon frère franchement, elle traîne avec pleins de types et après elle vient voir Julian comme si elle avait que lui. Tout c’que j’veux, c’est que mon frère ne soit pas blessé une deuxième fois par une fille et il ne le sera pas parce que j’ai décidé d’agir si Jenna va trop loin. Ca se trouve elle est déjà allée trop loin et j’sais rien. Et si elle s’était déjà tapé plusieurs fois Tristan ? J’en doute pas, elle en serait capable. J’dis ça mais au fond, Jenna j’la connais pas plus que ça. J’ai jamais appris à la connaitre et c’est normal qu’elle ne comprenne pas pourquoi j’agis ainsi, je ne lui ai jamais parlé de ça, je n’en ai jamais parlé à personne, j’garde ça pour moi pour l’instant et j’le partagerais quand j’en aurais envie. Je vais m’asseoir sur le canapé en prenant mon café sur la table et j’allume la télé. « Je vais faire du thé » Vas-y, m’en fiche. Pourquoi elle me parle déjà elle, elle a pas compris que je l’évite le plus possible et que je n’ai vraiment pas envie de parler avec elle. En plus, moi qui allais rentrer chez moi après le café, j’vais peut-être pas la laisser seule, ça se fait pas. Faut que j’attende que Ju rentre et je ne sais pas combien de temps il mettra pour être là. « On le crève cet abcès ? Non parce que depuis le début, tu me calcules pas et ça va pas en s'arrangeant, alors si je pouvais au moins savoir pourquoi ? ». Je pose ma tasse de café après en avoir pris une gorgée et je me tourne vers elle pour la regarder dans les yeux. Elle voulait vraiment qu’on s’explique ? J’sais pas si c’est le bon moment ou pas mais en tout cas, je n’ai pas tellement envie de m’expliquer, j’suis encore fatiguée, j’viens d’me réveiller et la seule chose que j’voudrais en ce moment c’est rentrer chez moi pour me rendormir toute l’aprem. « J’ai pas envie que tu vois mon frère. » J’sais vraiment pas c’qu’elle lui veut alors qu’elle fréquente d’autres mecs en même temps. Tout c’que j’veux c’est que mon frère soit heureux et s’il fallait pousser Jenna de son chemin, je m’en chargerai. Mes sœurs et moi avons qu’un frère et c’pour ça qu’on lui donne tant d’importance. Et puis, c’est pratiquement lui qui nous a élevé aussi. Alors que ma mère nous a quitté à la naissance de Liyah et que mon père n’est qu’un connard d’alcolo, il n’était pas toujours à la maison et même quand il l’était il n’avait pas le temps de prendre soin de nous, parce que ses bouteilles d’alcool l’attendait. Donc la plupart du temps, il était dehors, à trainer dans les bars à se trouver une bouteille. Julian nous gardait et essayait de nous élever du mieux qu’il pouvait. C’est le meilleur des frères et heureusement qu’il est là.

« Je cherche pas la guerre Crystel » Je ne cherche pas la guerre non plus, j’veux juste qu’elle fiche la paix à mon frère et à tout les williams en passant. J’suis sur la défensive, c’est vrai, j’abuse peut-être un peu trop mais j’ai toujours été comme ça et pour tout le monde. Avy aussi j’voulais pas qu’elle revienne à L.A pour qu’elle essaye de regagner le cœur de mon grand frère. Mais le destin a fait qu’on se soit rencontrées au bar un soir alors qu’elle était sur scène et on a parlé, elle m’a expliqué certaines choses qui justifiaient son départ. Moi qui croyais ne jamais lui adresser la parole, et bien au contraire, j’ai tout fait pour qu’elle ressorte avec mon frère après. C’était assez difficile de dissuader Ju mais je sais qu’il m’écoute quand je parle et il sait que je n’insisterais pas autant si je ne savais pas certaine chose. Enfin bref, c’est de l’histoire ancienne. Jenna va certainement penser que je suis jalouse et que je n’ai pas envie de partager mon frère ce qui serait preuve d’égoïsme. Alors que tout c’que j’souhaite c’est qu’il soit heureux. Avec ou sans Avy. Avec ou sans Jenna. J’me passe la main dans les cheveux comme je le fais souvent quand j’sais pas quoi dire. En fait, je n’ai juste pas envie de tout lui dire pour Tristan et tout, alors que la situation serait assez claire si on s’expliquait. Depuis tout ce temps j’ai fermé ma bouche, j’sais pas si j’ai bien fait. « Tu veux que j’sois franche avec toi ? D’accord. » J’fais quelques pas vers elle, pour reprendre « Est-c’que mon frère sait que tu fréquentes plusieurs mecs à la fois ? » C’était tout c’que j’avais à dire. J’ai toujours ce ton froid et ça sans même le vouloir forcément.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Jeu 21 Juil 2011 - 8:55

    M'entendre avec les soeurs de Williams étaient important pour moi, évidemment, c'était les personnes les plus importantes pour lui, c'était donc normal que je m'entende bien avec elles, je n'avais pas spécialement envie de tensions entre nous et pour cause, Julian était important pour moi, et je ne souhaitais pas le blesser ou le mettre dans une position dès plus désagréable, entre ses soeurs qui ne me m'aimaient pas et moi, la fille avec qui il entretenait une pseudo relation de couple. Se retrouvait dans cette position serait délicat pour lui je le sais, et je me connais, je sais incapable de lui demander de choisir, ce serait tellement égoïste de ma part, mais m'éloigner de lui non plus je crois pas pouvoir le concevoir parce que j'ai besoin de lui, de sa présence, même si notre relation ne paraît rien aux yeux de beaucoup de monde, pour moi, elle importe plus que beaucoup de chose, même si j'ai du mal à l'admettre par moment. Pourquoi ? C'est simple les sentiments me font peur, et pas qu'un peu. Après le décès de ma mère, j'ai toujours eu du mal à exprimer ce que j'ai ressenti, parce que j'ai gardé tout le poids de la douleur en moi après sa disparition, ne voulant pas montrer que je souffrais, préférant jouer la fille forte, parce que ce c'est ce qu'elle aurait aimé que je sois. Je sais que j'aurais mieux faire, de craquer un bon coup plutôt que de garder tout ça parce que depuis c'est ainsi, je préfère masquer mes émotions derrière des sourires, derrières des rires qui sonnent bien faux parfois. Et je dois dire que mon passé amoureux n'a pas facilité les choses. Les sentiments me font encore plus peur depuis mon histoire avec ce connard de Liam. Je lui avais tout donné, ma confiance, mon cœur, j'avais même perdu ma virginité avec ce petit con, pour en arriver où ? A découvrir qu'il était comme les autres, et que derrière ces belles paroles, se cachait un pauvre type incapable d'être fidèle à la fille qu'il aimait. Même si je me suis vengeais et que je me disais que c'était la meilleur chose, j'ai vraiment morflé après cette histoire, ne voulant plus me poser, ne voulant même plus m'imaginer, en train d'aimer, je peux vous dire que ça vous coupe toute envie de découvrir le mec avec qui vous êtes depuis quatre ans en train d'en baiser une autre, ouais baiser, car pour moi il n'y avait pas d'autres mots. Quoiqu'il en soit, depuis, les sentiments ne sont pas une chose facile pour moi alors j'apprends lentement à apprivoiser ceux que j'ai pour Julian. Heureusement, je crois que Chelsea et Aaliyah m'appréciant un minimum, sinon je crois que j'aurais déjà réellement craquer. Ouais, c'est peut-être con, mais parfois, le secret de notre relation avec Julian et pesant, et avoir un peu de soutient, notamment de ses deux autres soeurs, est cool. C'est les seules personnes avec Cassie aussi, auxquelles je peux me confier par rapport à ça alors forcément...

    Cyrstel finit par souffler une première phrase me disant qu'elle n'a pas envie que je sois avec son frère. Ah ? Au moins c'est clair. Je soupire légèrement, ouais cette phrase me fait royalement chier, parce que je ne comprends même pas ce que j'ai pu faire pour qu'elle en arrive à me dire ça. Je reste adossée au mur en la fixant, essayant de comprendre ce qui est en train de se passer ici, et la soeur de Williams ne tarde pas à reprendre la parole, en me regardant me demandant si Julian c'est que je fréquente plusieurs mecs à la fois. Je tousse manquant de m'étouffer avec ma gorgée de thé, peut-être que ça aurait arrangé Crystel au fond. Je tousse nerveusement avant de la regarder. Plusieurs mecs ? J'ai raté un épisode, enfin plusieurs ici en l'occurrence. « Plusieurs mecs ? Tu parles de quoi là ? ». Je soupire avant de m'avancer vers la baie vitrée, ne comprenant absolument rien, je me disais que j'aurais mieux faire de partir quand elle m'a dit que Julian n'était pas là. « Qu'est ce que tu as vu ou entendu ? ». Les rumeurs peuvent aller vite, et je ne comprends même pas ce qu'elle aurait pu voir, je ne suis proche que d'un seul mec Tristan, et encore c'est parce qu'on a un passé douloureux tous les deux, et lui même à une pseudo copine alors pourquoi aller me foutre dans une merde encore plus profonde que celle dans laquelle je suis déjà. « Il me semble que ma relation avec Julian n'a rien d'officiel aux yeux des gens, et si quand bien même j'aurais couché avec un autre, j'aurais été en droit de le faire ». Je soupire, ne voulant pas m'énerver, ma voix d'ailleurs est douce, je ne hausse pas le ton à quoi bon cela n'arrangerait rien. « Si j'avais voulu coucher avec un autre ce serait fait depuis longtemps, mais je peux pas, je n'y arrive pas, parce que c'est ton frère que je veux ». Putain, heureusement que le Williams est pas là et n'entends pas que ça, parce que franchement il serait vraiment content, j'en suis sûr je le vois déjà son petit sourire à la con sur ses lèvres. « Si je me foutais de la gueule de ton frère, j'en aurais rien à foutre non d'avoir découvert que son ex était de retour ? Pourtant c'est tout le contraire Crystel... ». Je baisse le regard, repensant à cete fille là, Avery, et je me dis que cette jalousie, et cette peine que j'ai ressenti en la voyant veut bien dire quelque chose. Crystel doit imaginer que je me tape dix mecs à la seconde non mais non, c'est pas possible. Je n'ai pas couché avec un seul mec depuis que j'entretiens cette relation secrète avec Julian, et pas par simple esprit de fidélité, seulement, dès qu'un mec me drague, ça me gave royalement, et je n'ai qu'une envie sentir les mains de Julian se poser dans mon dos pour montrer à ses mecs que je suis pas célibataire, mais ça n'arrivera pas de si tôt. Blessée par ma découverte concernant Avery et la remarque de Crystel, je m'assois dans le fauteuil, préférant espérer qu'elle ouvrira les yeux concernant ce point là, je ne suis pas une salope, et si je l'étais je crois que j'aurais couché avec la moitié du cabinet, c'est qu'il y a de beaux morceaux là-bas, et pourtant rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Jeu 28 Juil 2011 - 20:02

Je ne voulais vraiment pas que Jenna entre dans cette maison parce que d’une part, j’étais seule ici et d’une autre part, je ne voulais pas qu’elle voit Julian. Si c’est pour lui faire des coups dans le dos après, c’pas la peine. Faut qu’elle coupe complètement les ponts avec. J’peux pas dire à mon frère que Jenna voit d’autres mecs et qu’il devra la quitter. J’peux pas non plus le dire directement à Jenna, alors j’lui fais comprendre que j’l’aime pas et que j’suis pas d’accord pour la relation qu’elle entretient avec Williams. J’suis du genre assez franche, et j’lui dis tout simplement que je n’ai pas envie qu’elle fréquente mon frère quand elle me demande ce qui va pas entre nous. Quand j’aime pas quelqu’un, je le dis. Quand j’aime pas quelque chose, je ne ferme pas ma bouche et j’en parle. J’suis aussi impulsive, alors seul Dieu sait combien j’ai blessé de personnes. Ah j’en ai blessé, ça j’en suis sure parce que je fais jamais attention à c’que je dis. « Qu'est ce que tu as vu ou entendu ? » Les rumeurs à L.A circulent tellement vite, que j’ai pu bien entendre quelque chose. Sauf que pas dans ce cas là, j’ai vu Jenna – et pas qu’une fois en plus – avec un autre type et ils avaient l’air bien complice. Evidemment, ça ma pas plu, parce que je tiens à Julian et je n’ai pas envie qu’il soit blessé, surtout pas à cause d’une fille. Bon, quand j’ai parlé de plusieurs mecs, j’ai un peu abusé j’avoue, mais si elle traîne avec un type autre que mon frère, ça se trouve elle le fait tout le temps, avec des différents chaque soir, j’sais pas. Je ne l’ai vu qu’avec un mec, certes plusieurs fois, mais qu’un seul, toujours le même. Alors bon, j’sais pas quoi en penser. Il ne peut pas être son meilleur ami ou autre parce qu’ils étaient tellement proche, et ils se regardaient dans les yeux d’une certaine manière que deux meilleurs amis ne font pas. J’ai trouvé qu’il y avait quelque chose entre eux, j’trouvais aussi qu’ils allaient bien ensemble, dans le sens où ça affirmait mes doutes. Elles sortaient avec, et peut-être avec d’autres aussi en même temps. J’ai jamais parlé de « coucher avec un autre gars » mais vu qu’elle en parle, c’est peut-être qu’elle a quelque chose à se reprocher. C’est peut-être quelque chose qu’elle fait. Coucher avec un autre. Pff, puis elle aggrave son cas en disant que ça ne regarderait personne si jamais elle couchait avec un autre puisque la relation qu’elle entretient avec mon frère n’est pas officielle. Je n’ai même pas envie de lui répondre parce que ça servirait à rien, elle fait ce qu’elle veut après tout, elle voit qui elle veut et n’a même pas besoin de me donner des explications. C’que je demande simplement, c’est qu’elle laisse mon frère tranquille, qu’elle arrête de le voir et de venir chez lui. Depuis tout à l’heure je l’écoute et je ne dis pas un mot, elle attend certainement une réponse de ma part mais je ne sais quoi lui répondre, j’attends même pas d’explications de sa part en réalité, je veux juste qu’elle me dise qu’elle est d’accord de laisser mon frère tranquille parce que de toute façon elle a autre chose à faire avec d’autres mecs. « Si j'avais voulu coucher avec un autre ce serait fait depuis longtemps, mais je peux pas, je n'y arrive pas, parce que c'est ton frère que je veux ». « Quand on veut un homme, on n’en fréquente pas d’autres. J’ai du mal à croire que tu veuilles mon frère. » Si seulement je pouvais m’entendre avec les copines de mon frère au premier abord, ça aurait été bien. Sauf que je n’ai jamais supporté les copines de mon frère, surtout au début de leur relation. C’est une preuve d’amour, parce que j’aime beaucoup mon frère et je ne veux que personne lui fasse du mal. Sachant très bien comment son les femmes d’aujourd’hui, je fais gaffe et prends mes distances avec toutes les filles qui viennent à la maison en essayant de les cerner assez rapidement. Bon, pour Jenna, j’ai vite réglé son problème : Je sais très bien qu’elle ne voit pas que mon frère et qu’elle joue avec, je ne sais pour quel but et ça me tue. C’est là qu’elle me parle de son ex, de l’ex à Julian, soit Avery. Attends, elle est jalouse d’Avy ? Il parait ouais. D’ailleurs, j’aime beaucoup cette femme et j’trouvais qu’ils allaient bien ensemble. Je lui en voulais énormément d’avoir quittée la ville il y a quelques années avant et après s’être expliquées, je lui ai pardonné parce qu’elle avait de bonne raisons de quitter mon frère de cette sorte. Ca fait d’ailleurs longtemps que je ne l’ai pas vu, j’me demande c’qu’elle devient, faudrait que je reprenne contact avec, ou que j’demande à Chelsea si elle a des nouvelles. « T’as rencontré Avery ? » J’me demande ce qu’il s’est passé entre elles, et j’aimerais bien qu’elle m’explique étant trop curieuse mais je n’oserais lui demander directement de me raconter.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Ven 29 Juil 2011 - 15:01

    Je comprends que Crystel se montre protectrice avec Julian, et c'est sûrement le cas pour Chelsea et Aaliyah également, moi-même avec Liam j'agis pareil. Liam mon demi-frère, au début nos relations étaient vachement compliquées, honnêtement, je le supportais pas, pour moi de toute façon on n'avait aucun lien, je n'étais qu'une pièce rapportée dans sa famille, parce que notre père avait été capable d'assumer ses responsabilité. Mais finalement, on s'était vite rapprochés, et c'était devenu mon grand frère à part entière, alors évidemment j'avais tendance à le sur protéger et à faire attention à toutes les pouffes qu'il ramenait à la maison, et croyez moi, y en avait à la dizaine. Je n'en aimé aucune, j'étais là à les détruire sur place avec comme seul et unique but de les voir déguerpir rapidement. Je n'avais pas envie de les voir rester, je ne voulais qu'une chose que mon frère évite de fréquenter ces filles là, j'avais envie qu'il trouve une fille bien, une fille qui saurait le rendre heureux, et qui ne voudrait pas uniquement se faire baiser, ou s'intéresser à son fric. Je comprends Crystel et ses craintes, Julian est son unique frère, et elle doit simplement vouloir le meilleur pour lui, et apparemment, je ne fais pas partie de ses plans. Soit. Ce que je ne comprends pas à ce moment précis, oh évidemment, je n'ai pas la prétention de dire que je suis la fille parfaite pour Williams, mais je crois avoir toujours été droite envers lui, et n'avoir jamais rien fait de mal, en tout cas rien qui permettrait à Crystel de me juger comme elle le fait actuellement. Elle semble croire que la fidélité ne fait pas partie de mon vocabulaire, et si y a bien quelque chose que je ne tolérerais jamais et cela peu importante la personne. Mon ancien petit-ami m'a trompé durant je ne sais même pas combien de temps sans se soucier de ce que je pourrais ressentir, sans penser une seule fois au fait qu'on était ensemble depuis tout ce temps, non rien, ce connard n'a pensé qu'à lui. Je sais ce que c'est de voir la personne qu'on aime avec une autre, de ressentir ce poids sur le coeur en ayant l'impression que tout s'écroule et que plus jamais vous ne pourrez avoir confiance en quiconque. C'est pour ça qu'aujourd'hui je serais incapable de tromper la personne avec qui je suis, et même si c'était dans un simple esprit de vengeance. Le pire au fond, c'est que Julian et moi, on n'est même pas officiellement ensemble, c'est vrai il m'a jamais dit qu'on se jouait la carte de l'exclusivité, de mon côté, c'est le cas, je ne vois personne d'autres, je ne couche avec personne d'autres et la vérité surtout c'est que je n'ai envie de personne d'autre que lui. Je ne comprends en rien les accusations mal placées de Crystel, surtout que quand bien même elles seraient vraies, ce serait mon droit, je crois. Si ça se trouve de son côté Julian ne se prive pas, j'en sais rien en fait, je préfère espérer que non, et qu'au fond lui aussi ne veut que moi, à ce stade c'est peut-être utopique j'en sais rien. Le problème actuel c'est Crystel qui ne semble pas démordre du fait que je puisse voir d'autres mecs que Julian d'ailleurs elle me le dit textuellement. Je soupire avant de la fixer. « Les seuls mecs avec qui je traîne de manière quotidienne sont Ryan mon meilleur ami et Tristan un ami, oui l'amitié fille-garçon ça existe ». Je coucherais plus jamais avec Ryan, une fois ça m'a suffit, non pas que ce n'est pas un bon coup loin de là mais je n'ai pas envie de risquer de foutre en l'air toutes ces années d'amitié. Tristan c'est différent, ce mec est vraiment bien, puis on a vécu tous les deux des choses pas évidentes. « Je ne coucherais pas avec l'un d'entre eux, Ryan à cause de notre amitié, et Tristan parce que je n'en ai pas envie, et qu'il n'est même pas réellement célibataire, ah oui et dernière chose, peut-être parce que je n'ai envie que de ton frère ». Ma voix est calme, je ne cherche pas à m'énerver, elle a peur c'est compréhensible, mais je ne vais tout de même pas accepter de passer pour une...salope sous prétexte que c'est la soeur de Williams. Adossée à la vitre, je la fixe alors qu'elle semble rebondir sur ma rencontre avec Avery. La jeune fille est curieuse, je le sais, Julian me l'a déjà dit, et je suis certaine qu'elle aimerait en savoir plus sur ce moment passé avec Avery. Je soupire, quelque peu. « Oui. Je devais voir Cassie, mais c'est Avery qui m'a ouvert la porte ». Je repense à notre rencontre...Je ne comprends pas pourquoi elle est partie aussi rapidement, je lui ai dis que j'en avais rien à foutre qu'elle soit dans l'appartement de Julian, que la seule chose qui me blessait c'était d'avoir du supporter de l'apprendre ainsi, et que Julian ne m'en a pas parlé. « Je ne savais pas qu'elle était de retour...C'est...un peu difficile de l'apprendre par soi-même ». Je baisse le regard, peinée, je ne me suis toujours pas expliquée avec Julian et je ne sais pas ce que ça va donner. « Je sais qu'elle et Julian, ça a été fort, ça l'est sûrement encore, j'en sais rien, ce que je sais c'est que je peux perdre Julian et ça c'est difficile à accepter... ». Je relève mon regard brillant vers elle, non je vais pas me mettre à chialer comme une merde, hors de question. Je finis par m'assoir sur le canapé en soupirant, buvant une gorgée de thé. « Si tu veux en savoir plus, hésites pas, je me doute bien que tu te poses des questions... ». Je souris légèrement en la regardant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Dim 31 Juil 2011 - 8:09

Je ne fais pas confiance aux femmes et encore moins à celles qui occupent le statut de « petite amie de mon frère ». J’sais comment font mes deux sœurs pour les apprécier et s’entendre assez rapidement avec elles, mais moi j’y arrive pas. D’un côté, heureusement que Jenna s’est pointé et n’est pas partie parce que jamais on aurait eu cette discussion là et on n’aurait pas mis les choses au clair. J’ai pas envie de la blesser non plus, ce n’est pas mon but mais s’il le faut, je serais franche et froide si jamais elle ne comprend pas ce que je veux lui dire. Mais ça a l’air d’une gentille fille, vu comme ça. Les apparences sont trompeuses on dit parfois, alors je ne juge personne sur son physique. Jenna, je ne la juge pas du tout parce que je ne la connais vraiment pas, je n’ai jamais appris à la connaitre. Depuis que je l’ai vu avec un mec autre que mon frère, j’ai pas voulu en apprendre davantage sur elle. « Les seuls mecs avec qui je traîne de manière quotidienne sont Ryan mon meilleur ami et Tristan un ami, oui l'amitié fille-garçon ça existe ». Ryan, j’le connais. J’entretenais une certaine relation améliorée avec lui avant, il y a quelques années en arrière. Donc non, ce n’est pas avec Ryan que je la vois tout le temps. Tristan par contre, je ne le connais pas. Et si ce type s’avère être Tristan, je suis bien la plus grosse des connes parce que j’me suis fait des films rapidement, mais même, j’peux pas savoir qu’il n’y a rien entre eux. Je sais très bien qu’une relation amicale mec/fille peut exister, j’avais Jeremy comme meilleur ami il fût un temps, on était tellement proche que certaines personnes pensaient qu’on était ensemble et ça mettait en colère sa future petite amie qui était jalouse. Bon en même temps, vu le nombre de mec que je fréquente, les gens ont très bien pu penser que Jerem’ était un mec de plus et rien d’autres dans mon tableau de chasse. Sauf que c’était carrément une autre personne ce type, il me donnait la force et le courage de tout faire, vraiment. Il était tout le temps là pour moi, à n’importe quel moment et ça peu de monde le fait actuellement, dans le monde dans lequel on vit. Malheureusement, il a quitté la ville en même temps que moi l’année dernière et n’est pas rentré pour des affaires. J’lui en veux pas, qu’il soit heureux avec ce qu’il fait c’est ce qu’il compte. Il prend de mes nouvelles assez souvent et moi de même, donc le contact est toujours présent. Je n’ai jamais demandé d’explications à Jenna mais elle m’explique pourquoi elle ne pourrait absolument pas entretenir une relation améliorée ou tout simplement baiser avec un d’eux. Finalement faut peut-être que je la crois ? Mais j’ai bien du mal, même si tout ce qu’elle dit semble être juste. J’fais pas confiance aux gens facilement, ce n’est pas en me ressortant deux phrases sur le fait qu’elle soit fidèle à Julian que je vais la croire sur parole. « C’est peut-être avec Tristan que je te vois alors j'en sais rien. J’sais pas c’qu’il y a entre vous mais vous êtes assez complices. Vous étiez proches alors j’ai pensé que t’en voyais d’autres. De toute façon j’peux pas savoir, c’est avec le temps que j’apprendrais à te connaître et que j’verrais si tu mérites mon frère ou non. » C’est vrai que quand je parle, on dirait la méchante sœur du prince charmant que tout le monde désire. Mais elles ne comprennent pas que tout c’que j’veux c’est le protéger et ne faire entrer que celles qui en valent la peine, quoique ce n’est pas à moi de décider. Julian est assez grand pour prendre des décisions mais il sait que tout c’que j’fais pour lui c’est parce que je veux le protéger et que je l’aime. Jenna commence à me parler d’Avery, j’me demande comment s’est passé leur rencontre, bien que je ne m’attends pas à quelque chose de gai. Jenna a la gentillesse de me raconter un peu comment ça s’est passé, elle aurait très bien pu me dire que ce n’est pas mes affaires. Bien entendu, moi j’l’aurais appris par quelqu’un d’autre de toute façon. Je ne sais même pas c’que j’peux dire à propos de ça. J’ai pas envie de la blesser plus que je ne l’ai déjà fait, parce qu’en plus c’est un sujet sensible. Puis, le truc aussi c’est que je n’ai pas reparlé à Avy depuis un baille, et j’me demande ce qu’elle compte faire, où elle en est avec mon frère. Je voudrais éviter le sujet, aussi parce qu’en parler lui ferait plus de mal qu’autre chose. Ca n’a jamais été une bonne chose de parler des ex de la personne qu’on aime, dans l’hypothèse qu’elle aime mon frère. Je termine mon verre de café que je pose sur la table en prenant la parole. « J’pense que je t’en ai assez posé aujourd’hui. » J’en avais d’autres, certes, beaucoup même, mais je ne voulais pas la déranger plus que ça aujourd’hui avec mes questions bidons qui seront toutes sur sa sincérité et sa fidélité avec mon frère. Je regarde l’heure et j’pense que Julian va certainement arriver d’une minute à l’autre. Je ramasse mes dessins de la veille éparpillés partout au salon. Pfiou, je ne sais ce que j’ai fait en rentrant, j’étais tellement fatiguée que je ne me souviens de rien. C’est là que je reçois un texto de mon frère, me disant qu’il ne rentrerait pas d’ici ce soir, qu’il a des affaires à régler et qu’il m’aime. Je lui réponds brièvement, sans lui dire que Jenna est ici à l’attendre. « Mon frère ne rentre pas finalement. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Dim 31 Juil 2011 - 17:55

    Parfois, je crois que je dois être du genre maudite. C'est vrai, pourquoi à chaque fois, que je décide de venir à l'appartement de Julian, je dois tomber sur une personne qui apparemment, elle n'a pas envie de me voir. D'abord Avery, son ex, bon sur ce coup là, je me dis que c'était normal. C'est vrai, on peut pas dire que j'étais non plus ravie de le voir dans l'appartement de Williams, surtout que je n'étais même pas au courant de sa présence ici alors forcément, j'ai eu du mal à avaler de le voir à moitié nue, en train de se balader tranquillement dans son appartement. Je ne sais pas quoi en penser, et le pire c'est qu'on a même pas pu réellement s'expliquer, puisqu'elle a préféré partir en me laissant en plan, l'air totalement conne. J'aurais peut-être aimé lui parler davantage, parce qu'au fond, j'ai besoin de comprendre tout ce qui a pu se passer entre eux, parce que çà me rend dingue de rien savoir, Julian ne m'en parle pas et apparemment c'est un sujet considéré comme tabou alors forcément pour apprendre des choses, c'était carrément mission impossible. Mais d'un autre côté, je me dis que j'ai peur de savoir tout ce qui a bien pu se passer entre eux, parce que j'ai l'impression de moins compter qu'elle, c'est peut-être le cas j'en sais rien, parce qu'à cause de cette foutue relation secrète on ne se parle pas de nos sentiments, et encore moins de la possibilité d'un jour, sortir ensemble de manière officielle. Faut dire que je n'étais pas forcément ouverte à ce genre de discussion avec lui, je préférais jouer la carte de la fille détachée qui ne ressentais rien, et qui n'en avait strictement rien à faire de le voir avec d'autres filles. C'était le cas à une époque, mais maintenant je n'ai plus envie de tout ça, je n'ai plus envie de devoir me contenter d'un rendez-vous ici et là, d'une partie de jambe en l'air et de quelques sourires. Je m'attache de plus en plus à lui, et je préfère sortir de sa vie à temps avant de finir par sombrer à cause de cette histoire. Puis comme si tout ce que je ressentais par rapport à Avery et Julian ne suffisait pas à me mettre dans des états pas possibles, il fallait que la soeur de ce dernier me montre clairement qu'elle ne m'aimait pas et que ma présence ici et dans la vie de son frère était pas souhaitable. Le pire c'est que j'étais en train de me justifier devant elle comme si je devais absolument m'expliquer, sur quelque chose que j'aurais fais de travers mais je n'ai rien fais de mal. De toute manière, je suis certaine que malgré tout ce que j'ai pu dire, Crystel ne démordra pas, et puis libre à elle de le faire, la seule chose qui me poserait problème c'est qu'elle aille raconter n'importe quoi à son frère, sans connaître la vérité, parce que ça mettrait un sacré bordel connaissant le caractère de Julian. Quoique ça le ferait peut-être réagir de voir que je pourrais lui échapper, et craquer pour quelqu'un d'autre. Non, non, n'allons pas penser à ce genre d'idée, c'est bien assez compliqué pour le moment. Crystel finit par reprendre la parole en me disant que le mec avec qui elle m'a vu était peut-être finalement Tristan mais elle ne semble vraiment pas sûre d'elle. Elle ajoute qu'elle nous trouvait trop proche et que c'est ce qui l'a fait douter avant de rajouter que de toute manière, il lui faudra du temps pour apprendre à me faire confiance. Soit, de toute manière, je crois que je n'ai pas grand chose à lui dire de plus concernant, cela. Elle verra bien que je ne couche pas avec d'autres mecs, et quand bien même je le ferais, je crois que je me gênerais pas pour le dire à Julian, histoire qu'il réagisse un peu. Je continue de la fixer, lui demandant si elle a des questions par rapport à ma rencontre avec Avery, mais elle ne semble pas vouloir en savoir davantage, estimant qu'elle a déjà posé bien assez de questions avant de se relever pour rassembler ses affaires, son téléphone vibre l'espace d'une seconde, et elle se retourne vers moi m'annonçant que Julian ne rentrera pas. Génial ! Bordel, j'en ai marre de devoir attendre sans cesse après lui pour pouvoir enfin m'expliquer dignement au sujet de ma rencontre avec Avery. Lasse, je finis par me lever, enfilant ma veste et reprenant mon sac à main. Je me retourne alors vers la demoiselle souriant légèrement. « J'ai un gala dans une semaine, il me faut une tenue, et je sais que t'es plutôt douée dans le domaine de la mode, ça te dirait de m'accompagner ? ». Je souris à nouveau essayant d'être courtoise après tout, ça peut pas nous tuer non de passer un peu de temps ensemble, et peut-être que ça lui permettra de se rendre compte que je suis pas ici pour prendre la place de qui que ce soit, et surtout que je n'ai pas envie de faire souffrir son frère, c'est sûrement actuellement la dernière de mes intentions. Si c'était le cas, je me serais contentée de coucher avec et de le laisser en plan par la suite quand il souhaitait qu'on continue de se voir. Au fond dans cette histoire, j'ai parfois l'impression que c'est moi qui va souffrir, et j'espère que ce n'est qu'une mauvaise impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Sam 6 Aoû 2011 - 9:27

Franchement, pour ce qui concerne Jenna, je ne sais pas quoi penser d’elle. C’est une jolie fille, intelligente et bien foutue, qui ne voudrait pas d’elle ? C’est pour ça qu’en la voyant plusieurs fois avec le même type, j’ai pensé qu’elle en voyait beaucoup d’autres. J’en étais persuadée jusqu’à ce qu’elle se mette à m’expliquer à quel point elle tient à Julian. Maintenant, je doute et je ne sais pas quoi penser d’elle. Je ne l’ai vu qu’avec un mec, après réflexion, j’abuse un peu dans mes pensées aussi. Mais c’est pas de ma faute, c’est surtout parce que j’ai peur que mon frère soit blessé, bien qu’il ne l’ai pas facilement. Jenna est peut-être la fille qui lui faut, peut-être pas mais j’peux pas savoir, j’la connais vraiment pas. Je ne sais plus maintenant ce qu’elle est vraiment, bien que je ne l’ai jamais su puisque je n’ai jamais voulu la connaitre. Mais si elle dit ne pas être une salope, qui me dit qu’elle ne ment pas ? Je ne pourrais pas le savoir aujourd’hui en tout cas, c’est en apprenant à la connaitre que j’en serais davantage. J’sais pas si j’ai envie de la connaitre, parce que si ce n’est qu’une fille de passage – j’parle pour mon frère – alors je ne voudrais pas me casser la tête à faire connaissance et à savoir si elle en vaut la peine ou pas. Sauf que Julian m’a déjà parlé d’elle, en bien et il tient beaucoup à elle, plus qu’on peut le croire. Je ne veux pas qu’elle pense que je suis une fouine avec toutes mes questions, alors je préfère éviter d’en poser encore, surtout sur Avery parce que je ne saurais quoi lui dire, c’est un sujet assez sensible pour elle j’pense. Elle doit se poser un tas de questions sur mon frère et Avy, ce qu’elle foutait chez lui etc. Je ne pense pas être la bonne personne pour lui donner des réponses à toutes ses questions, elle doit aller voir mon frère pour ça, je ne veux absolument pas me mêler des affaires des autres. Avec Avy, c’était pareil au début. J’étais la seule à ne pas m’entendre avec elle et les Williams se demandaient bien pourquoi. Finalement, ça s’est arrangé, je ne sais pas comment mais tant mieux. Puis, elle a quitté la ville, elle est partie sans donner de nouvelles et mon frère était vraiment mal. Il ne voulait plus entendre parler d’elle, vu qu’elle comptait en plus ne pas revenir. Cinq années plus tard, la voilà de retour. Ca se fait pas ce qu’elle a fait et c’pour ça que je n’éprouvais que de la haine envers elle, rien d’autre. Je l’a détestais encore plus qu’au début. Mes sœurs se sont vite réconciliées avec, mais moi j’pouvais pas. Jusqu’au jour où on se retrouve, comme par hasard dans le même bar et qu’elle se mette à m’expliquer pourquoi elle était partie. Etant touchée par son histoire et comprenant maintenant son départ soudain, on a repris contact et on était aussi proche qu’avant. J’étais même prête – et je lui avais promis – à convaincre mon frère de pardonner Avy, de lui expliquer en gros la situation, sans pour autant vouloir me mêler de ce qu’il se passe – ou se passait – entre eux. Bon, c’est pas tout mais j’ai pas envie de rester dans cette maison, si Jenna veut attendre mon frère – il rentrera certainement ce soir – elle peut, mais moi j’m’en vais. Où, j’sais pas, j’vais certainement rentrer à la maison pour me rendormir ou bien terminer le projet en cours des Hayes Industries. Je commence à ranger mes affaires, tous mes dessins et autres conneries. Jenna en fait de même, elle met sa veste et prend son sac, ce qui veut dire qu’elle ne compte pas rester ici à attendre Julian. Et c’est là qu’elle me propose de l’accompagner en ville pour lui trouver une tenue convenable pour son gala. Sa proposition m’a étonné, je n’attendais pas à ce qu’elle veuille passer du temps avec moi après avoir su que j’lui faisais pas confiance etc. Je lui adresse un sourire en lui répondant « Pourquoi pas. » Je pense que c’est un bon début pour apprendre à se connaitre. Bien qu’elle en sait davantage sur moi via Julian ou Chelsea. Moi, tout c’que j’pensais savoir d’elle s’avère être faux alors autant ne pas rater cette occasion pour la connaitre vraiment. Je termine de ranger mon sac et prends ma veste pour sortir avec elle. Je ferme la porte à clé, pour me retourner vers Jenna. « Tu veux aller faire les boutiques où ? » Toujours avec le sourire pour lui faire comprendre que je ne suis pas vraiment froide et méchante. Ce n’est pas parce qu’elle me parle de shopping que j’commence à être gentille et à lui sourire. C’est surtout parce qu’elle m’a proposé de sortir après tout c’que j’ai pu penser d’elle et c’est aussi parce que y’a pas d’autres solutions que de sortir pour apprendre à se connaitre. Donc c’est un bon début.

Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Dim 7 Aoû 2011 - 19:07

    Est ce que les doutes de Crystel finiraient par disparaître ? Je n'en savais rien à vrai dire. Ils étaient sûrement légitimes, je veux dire, cela ne m'étonnait pas de la voir s'inquiéter de la sorte pour son frère, après tout, le clan Williams semblait sincèrement soudé, c'est vrai dès que je venais ici, je pouvais être sûre d'en croiser une, le plus souvent c'était Chelsea, c'était sûrement celle avec qui le courant était passé le plus facilement. Je sais pas si c'était parce qu'elle était peut-être plus ouverte que ses sœurs, ou si parce qu'elle avait appris à relativiser quant aux relations de Julian, mais c'est avec elle que j'ai le plus parlé. Évidemment, on ne peut pas dire qu'on entretient fusionnelle et on ne voit la plupart du temps qu'ici étant donné la côté non officiel de ma relation avec Julian. Quoiqu'il en soit, même si les débuts semblent difficiles avec Crystel, sûrement à cause de choses qu'elle imagine et qui au final de se révèlent pas vraies, je n'ai pas envie que cela s'empire, et je n'ai pas non plus envie de lui paraître désagréable ou quoique ce soit parce qu'elle a pu croire que je trompais Julian. Évidemment, entendre la sœur du mec pour qui vous avez des sentiments, penser ça c'est pas vraiment cool, surtout que je n'ai rien à me reprocher, je suis carrément tranquille de ce côté à parce que je sais que l'infidélité, est sûrement l'une des choses que je ne pourrais ni accepter ni pardonner, à cause de Liam évidemment. Puis franchement, si je devais tromper Julian, je lui dirais je crois, parce que peut-être que ça le ferait réagir, je dis ça mais...je sais que je pourrais pas le faire souffrir exprès, même si parfois j'aimerais qu'il finisse par ouvrir les yeux, et décide d'éclaircir notre situation, c'est pas une situation pesante non, mais disons que je finis par en souffrir un peu, surtout depuis que j'ai vu son ex, à moitié à poil chez lui, je me demande ce qu'il ressent encore, vraiment pour elle, et si au fond j'ai réellement ma place à ses côtés. Crystel semble être prête à partir, et j'espère que mon idée de faire du shopping lui fera plaisir, et surtout lui prouvera que je cherche pas à la blâmer de quoique ce soit, bien au contraire. Je pense qu'une petite sortie ensemble ne pourra pas nous faire de mal, puis j'ai besoin de m'acheter une nouvelle robe, j'ai plutôt bon goût je pense pour les fringues, mais je sais que tout ce qui touche à la mode fait parti de la vie de la demoiselle, alors autant en profiter pour avoir des conseils avisés. Je n'ai pas spécialement ce genre de soirée mondaine, pourtant vu le niveau social de mon père, j'ai toujours été habitué à ce genre là, évidemment faut dire que j'ai eu du mal à m'acclimater à tout cet argent, faut dire qu'avec ma mère c'est à peine si on arriver à tenir le mois complet sans manquer d'argent pour s'acheter de la nourriture, ouais ma mère était vraiment pas riche, mais pourtant elle a toujours tout fait pour que je ne manque de rien, parfois, on aurait dit qu'elle voulait compenser l'absence de mon père, c'est d'ailleurs ce qu'elle a fait en quelque sorte, en jouant le père et la mère durant neuf ans. Neuf ans exactement, jusqu'à sa mort, parfois, tout cela me semble encore vraiment douloureux, Julian ne sait rien de mon passé, il sait que je vivais dans le New-Jersey avant et ça s'arrête là, j'aime pas parler de ma mère, parce que c'est un sujet qui me rend vachement vulnérable, et j'ai pas envie de l'être devant lui. Je suis pas le genre de personne qui aime se plaindre, ou qui aime obtenir toute l'attention sur elle, afin de pouvoir pleurnicher à la moindre occasion, bien au contraire, je préfère tout garder pour moi, ce n'est pas toujours une bonne solution, mais c'est ainsi que je fonctionne depuis longtemps. Finalement, Crystel accepte ma proposition sans vraiment rechigner, m'offrant même un sourire au passage, j'ai l'impression que la situation devient moins tendue, et c'est pas déplaisant bien au contraire. « J'ai vu une boutique au centre, y a des trucs vraiment pas mal, je t'y emmènes et tu me donneras ton avis ». Je souris avant de sortir de l'appartement de Julian, prenant mon sac au passage, on va prendre ma voiture pour y aller, ce sera plus simple. On arrive à hauteur de celle-ci avant de monter à bord. Le trajet se fait plutôt silencieusement, je dois dire, heureusement, le centre n'est pas très loin. Je finis par me garer non loin de la boutique, avant de sortir de la voiture, Crystel faisant de même. « C'est celle-ci là-bas ». Je souris légèrement alors que nous marchons en direction de la boutique. Ca me fait plaisir de passer du temps avec elle un peu, parce que Julian me dit tellement rien que parfois, j'ai l'impression de rien connaître de sa vie, mais le fait de pouvoir passer un peu de temps avec les gens qui comptent, me donne parfois l'impression, de compter. « Je te remercie d'être venue, je pense que tu pourras m'aider, puis, au moins je risque pas de faire de faux pas stylistique ». Je souris en coin avant de l'entraîner dans la boutique, on regarde chacune de notre côté, alors que je me décide à la rejoindre. « Julian me disait que tu t'y connaissais, alors, vas y choisis moi ce que tu juges être bien pour moi, je te fais confiance ». Je finis par sourire en attendant de pouvoir commencer les premiers essayages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Sam 27 Aoû 2011 - 10:32


J'ai décidé d'accepter sa proposition mais je ne sais pas si c'est une bonne idée. Mon impulsivité me met à l'épreuve souvent et je risque peut-être de lui faire la gueule d'une minute à l'autre, j'sais pas. J'dis pas que c'est ce qui va se produire, mais c'est possible, vu comme j'suis nerveuse et tendue. Je ne sais pas comment va évoluer ma relation avec Jenna, j'pense que ça dépendra de la relation qu'elle entretiendra avec mon frère. Si elle commence à prendre beaucoup plus d'importance dans la vie de mon frère, je n'aurais pas d'autre choix que de l'apprécier et à mon avis, avec le temps on s'entendra bien, voire même très bien. Si elle s'éloigne de mon frère, par sa propre volonté ou non, j'pense qu'il n'est pas nécessaire pour moi de la fréquenter, bien que j'ai une bonne impression d'elle mais faut pas qu'elle fasse de mal à mon frère. Ni aux autres Williams d'ailleurs. Enfin bref, je n'en saurais davantage sur elle si je ne la fréquente pas et commencer par faire les boutiques ensemble est une bonne idée. J'pourrais la cerner, voir ce qu'elle a derrière la tête, ses intentions etc. Elle me propose d'aller au centre-ville, là où pratiquement tous les magasins les plus chics se trouvent. Y'a du choix en plus, elle se trouvera forcément quelque chose. Moi je ne peux pas trop la conseiller non plus, vu que je ne connais pas ses goûts. On monte dans sa voiture, parce que la mienne est un peu plus loin pis de toute façon on n’allait pas y aller à deux voitures. Le trajet est court et silencieux. Je ne sais pas trop comment aborder un sujet avec elle, j'sais pas par où commencer. Pis merde quoi, elle non plus n'a pas parlé. « Je te remercie d'être venue, je pense que tu pourras m'aider, puis, au moins je risque pas de faire de faux pas stylistique ». Je lui adresse un léger sourire et on entre dans la boutique qu'elle venait de désigner. Julian lui a parlé de moi et du stylisme, c'est pour ça qu'elle juge mes choix beaucoup plus intéressants. Sauf que j'veux pas passer pour la fille qui s'implique à fond, en lui imposant plusieurs tenues à essayer. Je la regarde pour prendre la parole à mon tour. « Je ne sais pas du tout ce que tu comptes porter, ce que t’as en tête etc, alors pour commencer, choisis quelques tenues, va les essayer et je te donne mon avis. » Toujours un sourire au coin des lèvres, je me pose sur le grand canapé devant les cabines d’essayage en attendant qu’elle vienne avec différentes tenues pour les essayer et me les montrer. J’en saurais beaucoup plus sur ses goûts en plus. Je sors mon cellulaire pour regarder l’heure et voir si Julian m’a appelé, mais aucun appel manqué. Je regarde Jenna qui a du mal à choisir la couleur de la robe courte qu’elle avait devant elle. « La rouge t’irait bien ! » Elle relève la tête, limite surprise. « J’dis ça parce que j’ai vu une photo sur le téléphone de mon frère, t’avais un haut rouge et ça t’allait super bien. » Toujours avec un léger sourire, je pense que ma relation avec Jenna va s’améliorer, surtout si on se trouve des points communs. Enfin, dans la mesure où elle ne fait rien de mal au cœur de mon frère. Je tiens à préciser que je n’ai pas fouillé dans le téléphone de mon frère, mais c’est lui qui ma montré cette photo quand on était dans ma chambre un soir. D’ailleurs, ça me manque les soirées extra qu’on passait en famille, avec mes sœurs et mon frère. Parfois des amis. Dont Ethan. Je n’ai plus de ses nouvelles depuis plus d’un an, et je n’ai jamais songé à en prendre. De son côté, jvois que c’est pareil. J’avoue que c’est de ma faute si cette relation s’est dégradée, mais je ne l’ai pas fait exprès, j’voulais pas perdre Ethan mais ma grossesse non désirée m’a retourné le cerveau et j’ai réalisé que j’aurais pu très bien avoir un enfant aujourd’hui à cause de notre erreur, étant donné que l’avortement n’était pas possible. On apprend de ses erreurs et c’pour ça que j’ai décidé de couper les ponts avec Matthews, bien qu’il me manque énormément. Je me demande comment il réagirait si jamais on se croise un jour et ce qu’il me dirait. Malheureusement, j’ai bien peur de cette rencontre et j’ferais tout pour l’éviter. Eviter son regard surtout, son regard certainement rempli de haine envers moi. Tant pis, j’assume les conséquences de mes actes et s’il faut complètement arrêter de se parler, alors je le ferais. Parce que je tiens peut-être à m’excuser – en mettant ma fierté de côté – mais je ne vais certainement pas lui courir après s’il n’accepte pas mes excuses. Ca aurait été une belle rencontre et point. Je vois Jenna arriver devant moi, avec une dizaine de tenues en main suivi d’un conseiller en mode mais je lui dis qu’on n’a pas besoin de lui, on saura se débrouiller toutes seules. Jenna entre dans la première cabine vide et j’attends qu’elle sorte pour me montrer sa première tenue. J’ai hâte de voir ce qu’elle a choisit et en apprendre davantage sur ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
JENNA ㄨ « every me every you »
→ crédit : Cloé & REMEMBERhope.
→ discussions : 246
→ anniversaire : 07/06/1989
→ âge : 29
→ arrivée en ville : 14/07/2011


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Sam 27 Aoû 2011 - 23:51

    Parfois, quand j'étais Julian et que ses sœurs étaient là, Chelsea le plus souvent, même si Aaliyah et Crystel venaient régulièrement, je ne pouvais pas m'empêcher de les regarder avec admiration et envie, parce qu'ils étaient tous les quatre soudés, quand l'un avoir un problème tout le monde était concerné, comme si ils fonctionnaient par quatre et qu'il était impossible de les séparer, évidemment comme dans toute famille, il devait également y avoir des tensions, surtout au vue du caractère des quatre frères et sœurs. Je n'étais pas jalouse loin de là, mais disons que j'aurais aimé avoir une relation comme cela avec ma famille, j'avais mon frère Liam mais on était lié qu'à demi par le sang, nous n'avions pas partagé des moments depuis la naissance ensemble, et je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir parfois comme l'élément rapporté de la famille. C'est vrai, arrivée chez mon père quand j'avais douze ans, juste après le décès de ma mère en vérité, j'ai vraiment eu du mal à me faire à tout ça, mon père qui revenait comme si de rien n'était, devoir m'habituer à ma belle-mère qui était loin d'être un cadeau, et devoir apprendre à le connaître lui, mon demi-frère Liam. On a mis longtemps à réellement s'entendre, sûrement par ma faute, de son côté il avait l'air plus que ravi d'avoir une sœur, moi je l'étais largement moins, je voyais pas pourquoi je devais faire des efforts alors qu'au fond j'avais carrément pas envie d'être là. Puis finalement, on s'est rapproché, il jouait parfaitement le rôle du frère protecteur à fliquer toutes mes relations. Depuis mon départ du New-Jersey, je ne sais plus vraiment quoi penser notre relation, il dit que je lui manque, il me manque aussi mais c'est différent, puis peut-être que mon éloignement était voulu, que j'avais besoin de me retrouver, et de repartir sur des bases seines après ma rupture et tout le reste. En voyant la famille Williams, je me rends compte à quel point la mienne était différente, on était pas comme eux soudés, présents l'un pour l'autre, alors oui ça me manquait. La preuve, j'avais même pas parlé de ma relation avec Julian à Liam alors que les sœurs de ce dernier le savait. Je savais pas comment aborder le sujet avec mon demi-frère parce que je le connais, je sais comment il fonctionne, il déteste tous les mecs que je fréquente, parce qu'ils sont soit pas assez bien, soit trop con, soit trop macho, soit trop ci soit trop ça. Aucun de mes copains n'a trouvé grâce à ses yeux c'est pour dire, comme si il le faisait exprès pour me décourager. Je veux même pas imaginer la tête qu'il ferait s'il apprenait que ma relation avec Julian doit rester secrète pour une question d'éthique, il le prendrait mal, parce qu'il penserait que Julian se fou de ma gueule et qu'il se cache derrière cette confidentialité pour coucher avec d'autres filles, mais c'est pas le cas, Julian couche pas avec d'autres filles enfin je crois pas, on a jamais parlé d'exclusivité, mais je reste convaincue que je suis la seule qu'il « fréquente » en ce moment. De mon côté, c'est le cas en tout cas, je veux dire je peux pas coucher avec un autre mec que lui, j'en ai même pas envie, parce que je pense qu'à lui, même si on est pas vraiment un couple, même si je peux pas sortir main dans la main dans la rue avec, l'embrasser en public et compagnie, ça paraît rien pour certaines personnes, mais pour moi c'est des petits gestes importants. Je ne sais pas où notre relation ira avec Julian, j'aimerais qu'elle prenne un tournure réellement positive, non pas que je souffre, au contraire, ça me plait ce qu'on est tous les deux, c'est simple, c'est sans prise de tête, c'est pas le genre de relations destructrices que certaines personnes entretiennent, non bien au contraire, et c'est ce que j'aime parce que j'ai pas envie de que tout se complique entre nous, pourtant un jour, je sais que ça finira par arriver, parce qu'on pourra rester éternellement de simples amants, et quand on se retrouvera face au mur, la question qui restera sera de savoir si nos chemins se séparent ou si on commence à en construire un ensemble. Et rien que pour cette seconde hypothèse j'ai envie que les choses se passent bien avec ses sœurs, parce que c'est sûrement les personnes les plus importantes, et j'ai pas envie de devoir le confronter à des tensions entre celles-ci et moi. Je pense que me retrouver dans cette boutique de fringues avec Crystel sera un bon moyen de briser la glace entre nous, et surtout de lui montrer qu'au fond, je suis pas la garce qu'elle imagine, à cause de ce qu'elle a pu voir ou déduire de cela. Je continue de chercher ce qui pourrait m'aller alors que la jolie blonde me dit de choisir selon mes goûts et qu'elle me conseillera ensuite avant d'ajouter avec un sourire, que le rouge me va bien parce qu'apparemment elle a vu une photo de moi avec un top rouge sur le portable de Julian. J'arque un sourcil en souriant en coin, je pensais pas que Julian était du genre à avoir des photos de ses copines sur son téléphone, ça me fait doucement sourire alors que je finis par sélectionner une dizaine de tenues avant de rentrer dans la cabine pour essayer. La première est une robe verte totalement bouffante que leurs pseudo conseiller en mode m'a conseillé rapidement, je l'essaye question de respect avant de laisser échapper un rire qui interpelle Crystel vu qu'elle me demande si tout va bien. Je finis par ouvrir le rideau en la fixant m'empêchant de rire avec le vendeur qui me regard au loin. « Je t'interdis de rire, tu m'entends ». Je m'approche d'elle et souffle discrètement « Si tu veux mon avis il devrait virer le conseiller en mode parce qu'à cette allure je vais aller nue à ma soirée vu ce qu'il me donne ». Je souris en coin avant de rapidement retourner me changer parce qu'il est hors de question qu'on me voit une seconde de plus. Je rentre en essayer une autre, dans laquelle je flotte légèrement au niveau de la poitrine, je finis par ouvrir le rideau en la fixant. « A moins de pouvoir me faire refaire les seins avant mon gala ça risque d'être difficile... ». Je hausse les sourcils en riant avant de regagner la cabine, essayant alors une longue robe rouge bustier rouge foncé, légèrement fendu sur le côté, galbant parfaitement mes formes pour le coup, j'enfile les escarpins qui vont avec replaçant mes cheveux sur le côté avant de sortir de la cabine en souriant légèrement, me retournant vers le miroir, en regardant Crystel à travers la glace. « Et celle-ci ? Elle pourrait faire l'affaire non ? ». Je la fixe en attendant son verdict après tout c'est elle la pro de la mode pas moi, c'est aussi pour ça que j'ai tenu à ce qu'elle m'accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   Dim 11 Sep 2011 - 12:16

Rien de mieux qu’une après-midi shopping avec une fille que je ne connais pas plus que ça pour voir les choses d’un autre œil. J’pensais pas m’entendre avec Jenna et le simple fait d’être dans cette boutique avec elle me prouve qu’on a certainement des points communs et que l’entente est fort possible. Cependant, ça ne veut pas dire que je lui fais entièrement confiance. J’ai toujours autant peur pour mon frère et les sentiments qu’elle peut avoir à son égard. Je me méfie toujours de ce qu’elle ressent et ce qu’elle souhaite avec lui. Mais bon, vaut mieux mettre ça de côté et continuer de penser au shopping qu’on fait. Je l’attends devant la cabine d’essayage pour connaitre ses goûts et donner mon avis. Elle y entre avec quelques robes et j’ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner. C’est une fille jolie et au physique de rêve, donc toutes les robes devront lui aller. La première robe est horrible, franchement je plains le responsable du magasin d’avoir des conseillers en mode dans ce genre. Je laisse échapper un petit rire, ne voulant pas trop manquer de respect mais si ce dernier a une remarque à me faire, je ne manquerais pas de lui dire qu’il n’a pas les qualités attendues d’un conseiller en mode et qu’il devrait chercher autre chose comme travail. De nature directe et franche, je serais même capable d’aller voir le patron du magasin pour lui faire part de cette petite erreur. Petite, mais certainement fatale. J’regarde Jenna qui adresse un sourire forcé au conseiller, histoire de bien lui faire comprendre qu’elle l’a essayé juste parce qu’elle n’avait pas le choix. Mais ça convient pas du tout à c’que moi j’imaginais et puis ça ne met pas en valeur ses formes alors next. Les remarques de Jenna me font rire, alors qu’elle essaye d’autres robes, je ne cesse de rire en pensant à la première robe. Non mais, c’est fou c’que les gens peuvent être cons parfois. Bon, après plusieurs robes, y’en a aucune qui me plaisent vraiment. Elles lui vont toutes bien, mais sans plus en fait. Sauf qu’elle vient de sortir avec une magnifique robe. Je suis éblouie, elle est super belle comme femme et cette robe la met parfaitement en valeur, d’autant plus qu’elle est rouge foncé. Ca lui va super bien, ça moule son corps sans trop provoquer non plus. C’est juste parfait j’dirais. « T’es magnifique Jenna, cette robe est faite pour toi. » Peut-être que si c’était un peu plus décolleté, ça l’aurait fait encore plus mais c’est pas le plus important, faut juste qu’elle achète cette robe. « J’pense que ça sert à rien d’en essayer d’autre, on a trouvé la bonne ! » Elle est contente d’avoir trouvé la robe qui lui fallait, d’autant plus qu’on a passé un bon moment ensemble. J’pense qu’on peut se refaire des après-midi comme ça plus souvent, avec Chelsea aussi pourquoi pas, pour faire plus ample connaissance et s’entendre parfaitement pour le bonheur de Julian. Elle retourne dans la cabine pour se changer et je vais l’attendre vers la sortie, tout en regardant les jupes courtes qu’il y avait. Aucune ne m’intéressait particulièrement sauf que je revois la jupe que j’ai porté lorque j’étais à New York quand je travaillais avec la mère de Joshua. Je repense à ce type, alors qu’il n’en vaut vraiment pas la peine et j’vais loin dans mes pensées. Jusqu’à c’que Jenna me prend par le bras pour sortir. Elle a déjà payé et est prête à sortir pour aller je ne-sais-où. C’est à ce moment là que je reçois un texto de Joshua – justement, j’pensais à lui en plus – qui me dit que je dois venir au bureau pour l’aider à terminer un truc qu’il a commencé. Je soupire, sachant très bien qu’il fait exprès de m’appeler pour des trucs cons parce qu’il veut me faire chier. J’en ai marre, depuis qu’il est là, c’est la misère au bureau. Il me donne des tâches de merde à faire, limite s’il veut que je lui apporte son café. Non mais il rêve, s’il croit que c’est écrit bonasse sur mon front, il se met le doigt dans l’œil, bien profond en plus. C’est certainement pas à moi qu’on donne des ordres. « J’vais devoir y aller, on m’attend au bureau et j’ai pas vraiment le choix. En tout cas ça ma fait plaisirs, j’ai passé un bon moment avec toi. » Je lui adresse un sourire et la prend dans mes bras pour rajouter. « Je suis prête à reprendre du début avec toi pour avoir une tout autre image de toi. En espérant faire le bon choix. » Et si tout ça n’étais qu’un jeu pour elle et qu’en fait j’avais raison dès le départ, c’est une fille qui va voir un peu partout pour se faire plaisirs. Je suis prête à devenir amie, j’espère ne pas me tromper sur elle. « Prend-toi en photo le jour où tu la portes, tu me la montreras. » Toujours avec le sourire. Maquillée et coiffée, j’pense qu’elle sera vraiment une des plus belle femmes de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jenna&Crys - Take time to see the new in everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: ♕ venice :: ♕ venice residences :: ♕ appartments & lofts :: ♕ 2602 venice-