AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
crys&josh→ j'veux pas te voir, tu comprends pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: crys&josh→ j'veux pas te voir, tu comprends pas ?   Jeu 1 Sep 2011 - 17:21


« aller raccompagnes moi, s’il te plait. ». je la fusille du regard tant qu’elle m’exaspérait à me lécher les bottes depuis maintenant trois quarts d’heure. ok c’est vrai, tout était de ma faute. j’ai commencé la soirée en l’invitant à boire un verre, lorsque j’suis rentré dans le bar afin d’oublier le pourquoi du comment de ma venue dans cette putain de ville, c’est à dire los angeles. pour dire la vérité, j’avais en tête de me taper une fille. j’ai remarqué cette jolie blonde, qui pouvait certainement faire l’affaire, bien que sa couleur de cheveux ressemblait étrangement à celle pour qui j’suis venu ici… donc, j’ai débuté la soirée en lui offrant un verre. à la base, j’savais bien que ça allait marcher… mais lorsque ses fesses ont touché le tabouret du bar, j’ai réalisé à quel point j’étais stupide : j'pouvais pas oublier le pourquoi de mon arrivée, et surtout elle. alors, j’ai essayé de jeter ce post-it mais impossible… cette inconnue pourtant belle me tenait tête. « casses toi… déjà comment tu t’appelles ? je ne m’rappelle même plus de ton prénom – dans l’hypothèse que tu me l’aies dit d’ailleurs. ». voix froide, regard pas très chaleureux… tout pour que ce joli cul se décolle du siège mais rien. nada. je soupire, désespéré d’avoir eu une mauvaise idée en sortant de chez moi ce soir. j’aurais du rester chez moi avec une bonne bière. ma journée se serait finie de cette manière. c’est à dire correcte. surtout que demain, j’allais revoir madame Hayes, pas ma mère mais plutôt sa sœur. ou si vous préférez, l’excuse de ma venue. « bon, si c’est pas toi qui dégages, c’est moi. bonne soirée. ». et j’me barre en laissant quelques pièces pour payer ma boisson. dehors, j’prends finalement la direction de mon appart’.

« josh ? j’espère que tu es sur le chemin de l’entreprise hein… ». pas de réponse de ma part, le temps que le message arrive au cerveau. il est à peine sept heure et demi du matin, et j’avais la tête dans le cul étant donné que mon réveil avait au moins huit heures d’avance sur l’heure habituelle. « josh ? ». c’est ma tante, j’viens de capter. mais qu’est ce qu’elle veut ? car j’trav… et merde, je travaille pour elle depuis hier en faite. j’ai zappé que j’suis à los angeles, plus à new york car j’ai plaqué ma mère afin de retrouver une jolie blonde sexy. j’suis fou, mais bon, j’ai l’habitude. « oui. euh non, j’suis pas sur la route. ». juste quelques secondes s’étaient écoulées, que madame hayes reprend la parole. « alors bouges ton cul josh, car j’peux pas présider la réunion de neuf heures, car j’pars à Paris avec Andrea. donc, pendant quelques jours, ça sera toi et crystel williams qui prendront les commandes de l’entreprise. tu te chargeras de le lui informer après la réunion ok ? je peux compter sur toi ? c’est une fille compétente, ne t’en fais pas. bon j’te laisse, j’dois embarquer. on s’apelle plus tard. ». et elle raccroche sans que j’puisse lui répondre. alors comme ça, d’un j’devais présider la réunion de neuf heures, de deux j’avais les commandes de l’entreprise pendant quelques jours et de trois, j’avais les commandes avec elle. en bref, j’suis dans la merde sans l’être. ne sachant quoi faire, mon cerveau préfèra se rendormir, et j’sombre à nouveau dans le sommeil.

« désolé du retard… problème de réveil. mais continuez, j’vous en prie. ». et je m’affale dans le siège occupé jusqu’ici par madame hayes. captant que personne ne parlait, et que j’avais plusieurs paires d’yeux braquées sur moi, j’prends alors à nouveau la parole, afin d’éclairer leur cerveau – si on dit que tous en ont un. un sourire franc aux lèvres. « madame hayes est à Paris pendant quelques jours. c’est moi qui sera à la tête de cette réunion et bien plus encore, de cette société. ».assez fier, j’attends qu’ils reprennent la parole. chose faite. cependant, j’préfère garder le deuxième détail, soit que j’étais épaulé de Crystel Williams, pour plus tard. cette blonde n’est pas obligée de tout savoir, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


MessageSujet: Re: crys&josh→ j'veux pas te voir, tu comprends pas ?   Dim 11 Sep 2011 - 12:13


Merde, faut que j’fasse vite sinon j’vais être en retard à cette réunion. J’comprends pas pourquoi Madame Hayes fixait les réunions le matin, elle savait très bien qu’on était pas bien réveillés et qu’on allait certainement pas tout comprendre. Enfin bon, pas le choix. J’me prépare rapidement, j’bois mon café et hop j’vais au travail. J’étais à l’heure, c’était déjà ça. Sauf que contrairement à ses habitudes, ma patronne n’était pas encore ici. J’suis allée voir à son bureau mais elle n’y a pas encore mis les pieds. Faut bien une première à tout, et c’est bien la première fois que Mme Hayes est en retard. Pas grave, je prends les choses en main, sachant très bien que ma patronne me considère comme la meilleure des employées ici, et heureusement que les autres ne font pas de crise de jalousie et au contraire, comprennent que je puisse prendre des initiatives dans cette entreprise étant donné que j’a déjà de l’expérience avec les Hayes. J’ai travaillé un an chez Hayes industries à New York, et j’me sens à l’aise ici. Tout comme sa sœur, ma patronne était aussi une femme forte et agréable. Elle m’a fait confiance assez rapidement, grâce à mon ancienne patronne j’dois l’avouer. « On va s’installer ici, je vais chercher les clés je reviens. » Les autres employés attendaient devant la salle, le temps que j’aille chercher les clés. Je reviens pour ouvrir et on s’installe tous. J’ai ma place à côtés du siège de Mme Hayes. Elle n’est toujours pas là, alors j’essaye de la joindre mais son téléphone est coupé. J’commence à me poser des questions, j’me demande s’il ne lui ai pas arrivé quelque chose, j’espère que non. C’est après un quart d’heure de retard qu’une personne ouvre la porte. Non. J’suis en train de rêver, c’est pas possible. Je reconnaitrais ces putains de yeux parmi des milliers de paires d’œil. Joshua Drew Hayes. Comment se fait-il qu’il soit là, j’comprends plus rien. Qu’est ce qu’il fou ici, il est censé être à New York. Quelque chose me dit que c’est à propos de l’absence de ma patronne. Son neveu n’a rien à faire ici merde. Mon cœur bat à fond, j’sais même pas pourquoi. Je n’espérais plus le revoir de ma vie, et voilà qu’il fait apparition dans ma vie à nouveau, sans que je lui en donne l’autorisation. Putain, j’m’emmêle dans mes pensées, j’crois que j’vais même pas réussir à prendre la parole, pourtant, faut que je mette de côté mes sentiments qui vont certainement refaire apparition alors que je ne le souhaite pas. Je garde mon air hautain et je l’écoute, sans le regarder dans les yeux. Madame Hayes est à Paris pendant quelques jours donc c’est Josh qui va s’occuper de nous ? J’crois que j’vais prendre congé pendant une semaine, je ne supporterais pas de voir sa face tous les jours, c’est impossible pour moi. Il sera à la tête de quoi ? De l’entreprise ? Non mais laissez-moi rire, il ne sait même pas ce qu’on fait, il ne peut absolument pas diriger Hayes Industries tout seul. J’ai bien vu comment il se comportait à New York quand sa mère lui demandait de faire des tâches importantes, il ne prenait rien au sérieux alors imaginez s’il devait tout contrôler ici. Pfiouu, j’ai bien deux mots à dire à ma patronne moi, pourquoi elle nous laisse avec ce con de Hayes. Je décide de prendre la parole, parce que je sens que des regards se tournent sur moi, comme si les autres employés attendaient que je parle pour eux aussi, comme si j’étais leur porte parole. J’ai pas le choix, alors je prends mon courage à deux mains, je me lève et j’affronte son regard. Je suis restée comme ça pendant une quinzaine de secondes, lui non plus n’a pas parlé mais on s’est regardé, comme si on pouvait lire trop de choses dans nos yeux. Faut que j’arrête tout de suite, c’est pas bon pour moi. Alors je baisse la tête pour ensuite l’affronter à nouveau en prenant la parole. « Madame Hayes aurait dû nous laisser un mot au lieu de transmettre le message par.. Vous êtes qui déjà ? » Je ne voulais en aucun cas que les employés sachent qu’on se connait. Et puis, j’ai envie de lui faire comprendre qu’aujourd’hui, il n’est plus rien pour moi, le passé reste au passé. « Ce n’est pas dans le genre de notre patronne de nous laisser tomber sans prévenir. » Je regarde les autres, qui hochaient la tête pour me faire comprendre que j’disais vrai et qu’il fallait que j’continue mais j’savais très bien que Josh était son neveu alors j’pouvais pas désobéir au fait que le neveu prenne la place de la tante dans cette entreprise. « Elle vous a rien dit de plus ? A propos de moi par exemple. »
Revenir en haut Aller en bas
 

crys&josh→ j'veux pas te voir, tu comprends pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: ♕ hayes industries-