AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
ethan&josh → eh, deux cafés s'il vous plait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: ethan&josh → eh, deux cafés s'il vous plait !   Sam 3 Sep 2011 - 16:24




« on annule tout en faite. ». ma phrase venait de faire un énorme effet c’est à dire, plus aucun bruit. seulement un silence reposant – et stressant. tout le monde me regarde comme si j’venais de révéler la recette de la grand mère à la fiancée du petit fils. j’leur souris, et je répète. « oui, on annule tout. on est parti sur une fausse route. j’sais que Caroll n’agirait pas comme ça, mais à un certain stade, on est obligé de le faire. ». personne ose parler, comme si j’allais les bouffer à la moindre contestation. « est ce bien raisonnable ? » demande un jeune homme, travaillant dans la finance si je m’en souviens bien - il avait l'air d'être pas bien en posant cette question. quelques gouttes de sueur perlent sur son front d'ailleurs. je hoche la tête et j’lui réponds. « on a qu’à déplacer le défilé, annuler les dernières commandes et refaire quelques modèles car certains manquaient un peu de gout, selon moi. » je parle pas spécialement de crystel, mais celle ci se sent visiblement visée car elle me fusille du regard. j’lui souris et j’allais prendre la parole mais celle-ci me devance de quelques secondes malheureusement. « quelques modèles qui manquent de goût selon vous, monsieur Hayes ? mais pour qui vous vous prenez pour dire des choses pareilles ? ». je le redis ; c’est pas la principale concernée. « mademoiselle williams, j’vais vous apprendre quelque chose : le talent d’une styliste c’est de réinventer à chaque fois. serez vous capable de faire ceci ? ». elle hoche la tête, nettement, prête à relever le défi. à vrai dire, j’sais pas pourquoi j’ai décidé de tout annuler, de repousser le défilé. peut être que j’voulais défier cette jolie blonde, lui faire endurer quelques difficultés. « mais si j’peux me permettre, je suis votre bras gauche donc j’ai MOI AUSSI mon mot à dire, n’est ce pas ? ». elle n’a pas tort. « cependant, dans certaines situations – comme celle là qui est critique – seul moi décide. ça sera tout pour cette après midi. bonne fin de journée ». et j’laisse pas le temps ni à crystel, ni à quelqu’un d’autre d’en placer une. j’me barre de la salle de réunion, pour enfin sortir de ces bureaux. j’étouffe grave là dedans.

Josh a écrit:
hiii mec, ca te dit un tour au Cappucino pour boire un café d’ici une vingtaine de minutes ?

j’décide d’envoyer un texto à Ethan, histoire de l’revoir et de faire plus ample connaissance. ce mec, je l’ai rencontré qu’une seule fois en réalité. j’voulais un entretien avec lui, afin de juger si j’pouvais le prendre à mes services un de ces jours ou si un jour un grand patron viendrait à Hayes Industries. l’entretien s’était passé admirablement bien, voire même très bien car au final, c’était devenu plus une sortie entre potes qu’un entretien pour un emploi. texto envoyé, j’prends la direction du Cappucino. j’aime bien marcher pour observer les gens ; c’est pourquoi j’ai laissé ma caisse au parking de la société. j’la reprendrais plus tard, en fin de journée en faite. sur le chemin, j’médite sur les dernières paroles que j’avais pu prononcer au cours de la réunion que j’venais de présider. j’avais été fou sur ce coup là. mais certains modèles devaient être revus, et d’autres carrément refaits. la mode de nos jours est quelque chose de très fragile et énormément en mouvement. on peut pas se permettre des erreurs. Caroll aurait été du même avis que moi.

« j’vous sers quelque chose ? ». j’souris calmement à la serveuse. j’venais de rentrer au Cappucino, il y a à peine deux minutes et j’avais pris place à une table, près de la fenêtre donnant sur la rue bomdée de monde. « un café noir sans sucre s’il vous plait. ». commande prise, la serveuse se retourne et prit la direction du comptoir. j’attends Ethan, à présent. il ne doit plus tarder, j’pense.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

→ crédit : Gentle Heart ; Tumblr
→ discussions : 495
→ anniversaire : 28/05/1994
→ âge : 24
→ arrivée en ville : 29/11/2010


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Fire up boys

MessageSujet: Re: ethan&josh → eh, deux cafés s'il vous plait !   Sam 10 Sep 2011 - 13:17



« Matthews, cas d'urgence sur le Walk of Fame, la boss a du mal à contrôler la foule et ça pue l'émeute, ramène toi tout de suite. »
« Haha, pas étonnant vu la bête, j'arrive tout de suite. »

Ah cette chère McAllister. Toujours autant incapable de contrôler ses crises de nerfs et envie de montrer qui est le patron. Ethan bossait pour elle depuis longtemps maintenant, enfin, au moins quatre bons mois, et jamais il n'avait vu, mis à part peut-être Mia, une telle furie côtés "pétages de câbles imprévisibles" elle avait beau être une rock star depuis quelques années, elle était toujours aussi incapable de se contrôler et ne pas faire de vagues quand elle se déplaçait quelque part. Aujourd'hui, Ethan avait pensé pouvoir lui faire confiance, et s'était donc abstenu de venir puisqu'il avait d'autres personnes à couvrir, la laissant avec un simple garde du corps aller à un truc mondain du Walk of Fame. M'enfin, fallait dire que Kepner dans le genre n'était pas le plus brillant des gardes du corps, pas toujours très ferme et perspicace. C'était la première fois que Ethan le laissait seule avec la "tigresse McAllister" et la preuve étant qu'il était pas foutu de la gérer tout seul, même si Ethan n'en n'était pas toujours capable non plus. Cette fille était comme un puma, elle pouvait paraître sombre, pensive, genre juste calme quelques instants et d'un coup, comme ça PAF elle sortait de nulle part et attaquait le premier qui osait la toucher. Ces fans, aussi assidus soit-il ne semblaient l'avoir toujours pas compris ça, qu'elle aimait juste pas se sentir oppressée, qu'elle était là pour faire sa musique point barre, qu'on vienne pas la faire chier et qu'on la laisse faire son truc peinarde. Ethan amusé par l'air stressé du jeune homme, dont on pouvait derrière entendre la foule en délire et des cris qui résonnaient de partout, partait donc rapidement pour arriver sur place. Quel foutu merdier, elle avait fait fort cette fois ci, se frayant péniblement une place à travers la foule, il donnait une tape à l'épaule de Kepner qui maîtrisait difficilement la foule en dépit de ses 85 kg de muscles et ses 1m97, arrivant à la hauteur de sa patronne pour la prendre, comme il le fait dans les cas d'urgence, comme on prends un sac à patate, et fonçant dans le tas, poussant donc sûrement des gens parterre, pour rentrer dans le restaurant auquel elle devait se rendre. Il lui fallut quand même bien dix bonnes minutes alors que le restaurant se trouvait à deux mètres, m'enfin, la patronne était saine et sauve, pas forcément toute entière mais c'est son problème, dans le restaurant et c'est ce qui comptait. Ethan était pressé car il devait retourner à sa première couverture rapidement et partit donc rapidement, après que McAllister l'ait remercié, ainsi que ce pauvre Kepner.

Ethan travaille depuis ce matin huit heures, et vient tout juste de finir sa journée, à 15h30, mais il a l'impression d'avoir fini à vingt deux heures trente tellement il était exténué une fois sortie du boulot. Il reçoit alors un texto de sa nouvelle connaissance Joshua, qu'il a aidé quelques semaines plus tôt avec son boulot pour un meeting, lui proposant un verre sur Holywood. Ethan ne serait pas du tout contre un bon coktail bien frais à cette heure ci, pour décompresser, avec une petite clope en terrasse. Il accepte donc rapidement et se rends en une vingtaine de minutes dans un café d'Holywood. En raison de la chaleur encore présente, le café est bondé, mais Ethan parvient à retrouver son ami Joshua qui a pris une place en terrasse, quel homme. Ethan le salue en lui serrant la main amicalement, un sourire aux lèvres avant de s'installer, échappant un petit soupir divin. Première fois qu'il se pose réellement depuis huit heures et demie du matin. La serveuse revient avec le café de Joshua et lui demande ensuite sa commande, à laquelle Ethan demande un mojito bien frais. Devant l'air quelques peu interloqué de Joshua, face à une telle commande à une telle heure, celui ci amusé réponds : « Haha mec je bosse depuis huit heures du matin non-stop, alors rien de tel qu'un petit mélange de rome-citron vert pour m'apaiser. » Sortant alors une cigarette de son paquet, probablement sa deuxième de la journée avec la journée d'enfer ou de malade mentale qu'il a eu, il se l'allume et tire quelques taffs salvatrices devant Joshua qui entame son café. Ca faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vu depuis qu'il avait sympathisé et il se demandait ce qu'il avait bien pu devenir depuis. Il ne savait pas encore grand chose du jeune homme, juste qu'il semblait chaleureux, honnête, qu'il avait un job quand même sympathique, et qu'il était célibataire à ses dires, ou a ce que Ethan avait cru comprendre. Il s'empressait alors ensuite de lui demander : « Alors, quoi de neuf? Les affaires ca marche? Dis moi que t'as une secrétaire sexy que tu comptes te faire haha. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ethan&josh → eh, deux cafés s'il vous plait !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: ♕ cafe cappuccino-