AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
the way you make me feel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: the way you make me feel   Mer 26 Oct 2011 - 20:19

Je n’accordais plus d’importance à quoi que ce soit et j’étais bien plus que décidée à retrouver ma vie d’antan. En perdant Ryan, j’avais par la même occasion perdu le plus important et ma seule envie était de tout foutre en l’air. Alors que je ne jurais que par mon poste d’interne à l’hôpital, cela faisait déjà plusieurs jours que je n’y avait pas mis les pieds, préférant me morfondre sur mon sofa tout en m’encombrant la tête d’un tas de questions restant sans réponse. J’appréciais la solitude mais actuellement, je me sentais sombrer. En plus de cela, je me retrouvais enceinte et je savais pertinemment que je n’étais pas apte à prendre soin de cet être ne cessant de mouvoir en moi et ce malgré mon intense désir de fonder une famille. Je n’avais plus les moyens pour subvenir aux besoins d’un enfant, mon travail me prenait (habituellement) l’intégralité de mon temps et il était difficile de s’occuper seule d’un enfant. Je ne devais pas penser égoïstement, il n’était plus seulement question de moi, mais d’un être qui allait faire apparition dans quelques mois. Ma grossesse restait secrète et je n’avais personne à qui en parler, par chance, mon ventre arborait pour le moment une rondeur que je parvenais à cacher derrières quelques vêtements amples. Je passais la majorité de mon temps cloitrer chez moi, cela faisait un bon moment que je n’avais plus donné de mes nouvelles à Cassie, ni à qui que ce soit d’ailleurs.

Je n’aimais pas me morfondre et pourtant, c’était ce que je faisais. Je n’étais pas du genre à baisser les bras, mais suite à mon altercation avec Ryan, mon égo en avait prit un très sérieux coup et je ne cessais de me répéter les blessantes paroles qu’il avait prononcé. Je perdais petit à petit ma force de caractère pourtant légendaire et je ne cessais de défaillir. J’aurai voulu trouver une oreille attentive, quelqu’un qui serait apte à écouter mes histoires, mais au fond, j’avais toujours autant de mal à parler de moi. J’étais complètement perdue, ne contrôlant plus rien. Je devais avouer que j’avais été tenté plus d’une fois de ressortir la cocaïne trainant au fond d’un de mes tiroirs et que je n’avais pas touché depuis un moment d’ailleurs, mais je résistais, pourtant rien n’était en possibilité de me retenir, si ce n’était justement ma grossesse. Je ne pouvais plus agir bêtement désormais. Je vins me redresser de mon canapé, partant en direction de la douche, l’envie de sortir de mon domicile me traversant l’esprit. Il fallait que je me ressaisisse, que je reprenne mes habitudes, que je sorte à nouveau. Je finis par m’habiller, prenant le soin d’enfiler un haut plutôt ample.

Je vins monter dans ma voiture, me dirigeant vers le quartier de Beverly Hills. J’étais bien plus que décidée à user de mes charmes auprès d’un homme que j’avais toujours trouvé très attirant. Je regrettais d’ailleurs de ne plus être à l’université, car ce serait avec plaisir que j’aurai voulu assister aux cours d’anglais. Asling dégageait un certain magnétisme, un quelque chose d’inexplicable qui m’avait toujours rendue folle. J’étais attirée par lui, c’était indiscutable et j’espérais bien passer à l’acte aujourd’hui. Cela faisait plusieurs mois pourtant que je me consacrais uniquement à Ryan, mais depuis notre violente dispute, je comptais bien rattraper le temps perdu. Même si j’avais perdu une bonne partie de ma fierté et de ma confiance, je n’en restais pas moins attrayante et je savais comment m’y prendre, après tout, les hommes sont quasiment tous identiques et possédant les mêmes points faibles et ce, quoi qu’on en dise. J’étais enfin à destination, je ne perdis pas de temps à descendre de ma voiture pour me diriger au plus vite vers la porte d’entrée de l’appartement d’Asling, m’empressant de toquer tout en espérant qu’il soit présent.

Revenir en haut Aller en bas
 

the way you make me feel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: ♕ sunset hills :: ♕ appartments & lofts :: ♕ 1803 sunset hills-