AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VEUILLEZ LIRE CE SUJET ET DONNEZ VOTRE AVIS : CLIQUEZ

Partagez | 
 

 
Selfish fool... { chelsea }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


MessageSujet: Selfish fool... { chelsea }   Sam 27 Juin 2009 - 3:46

    Ça me tracassait tellement, toute l’histoire avec Jasper, Enzo, Wayne et en plus il y avait la Webmiss, si elle existait pas : j’aurais probablement moins de problèmes… On va faire un petit résumé : mon couple avec Jasper ne tient que sur un fil… Enzo m’a embrassé dans un Club et je l’ai blâmé d’avoir ruiné ma relation avec Jasper, il n’était pas au courant mais si je disais rien à Jasper et qu’il le découvrait via la Webmiss, il serait encore plus furieux… En tout cas : je le serais. Mais tout ce qui se passait actuellement me ruinait la vie… Je sortais de ma chambre d’hôtel sagement. Je me méfiais des entraîneurs qui rôdaient un peu trop près de nous. De toute façon, j’avais entendu dire le trajet de leurs rounds, donc aucun danger de se faire pincer par un… Je me dépêchais. Où j’allais? C’était un peu trop secret. De toute façon, c’était la dernière nuit qu’on passait à l’hôtel, on repartait demain dans la journée. Je descendais les escaliers, pas question de prendre l’ascenseur pour réveiller tout le monde! Surtout pas pour ce que j’allais faire…

    J’arrivais finalement au restaurent, subtilement : je déverrouille les portes grâce à une clé cachée pas trop bien cachée mais n’en parlons pas. Je me rends dans les cuisines sans difficultés, je me promène à travers les rangées… Des ingrédients plus délicieux les uns que les autres sont à ma portée mais je ne suis pas venue pour ça. J’effleure du bout des doigts les instruments, le comptoir puis mon regard se porte sur la panoplie de couteaux qui rôdent… Oh tiens… Intéressant. J’en sors un énorme et un sourire se pointe sur mon visage, je m’imagine en train d’avoir un sabre laser entre les mains. DAMN! Je viens tout juste de me couper. Les larmes me montent aux yeux tellement ça brûle. Je remets le couteau à sa place et je cherche une serviette pour essuyer mon sang. Mon regard se porte toujours sur l’énorme couteau… Je devrais le laver. C’est avec un pansement, alias une serviette que je le lavais à la perfection… Peu de temps après, je regardais dans mon sac ce que j’avais… Mes craintes allaient elles s’avérer être vraies ou carrément fausses… Je ne savais pas trop ce qui s’en suivait. Je sortais le test de grossesse de mon sac… La réponse devrait m’apparaître d’ici quelques minutes. J’avais été prudente en prenant la pilule à tous les jours mais c’était un peu trop étrange à mon goût… Je posais mon test de grossesse sur le comptoir puis j’attendais. Une grosse voix me sortait de mes pensées… Une voix d’homme.

      ?- Tu dis rien, à personne.


    Intriguée, je sortais légèrement la tête de mon trou... À travers la fenêtre, je voyais une jeune fille blonde avec un jeune homme, il ne semblait pas très commode. Mince … C’est qui? En tout cas, leurs ébats me semblent assez... chauds. Je préfère ne pas m'en mêler... Je vais attendre sagement qu'ils terminent avant de regagner ma chambre... Toute façon, j’compte pas vraiment sortir d’ici avant d’avoir ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
chelsea ☂
« you can only show feelings when you feel yours in jeopardy. »

chelsea ☂« you can only show feelings when you feel yours in jeopardy. »
→ crédit : REMEMBERhope & TUMBLR.
→ discussions : 5898
→ anniversaire : 19/04/1992
→ âge : 26
→ arrivée en ville : 08/03/2009


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Selfish fool... { chelsea }   Sam 27 Juin 2009 - 4:56

    Je sais pas vraiment comment j’me suis retrouvée dans la cuisine. Tout ce que j’sais c’est que j’étais à ma chambre avec Jay et que j’avais envie de manger quelque chose. Ayant la flemme d’appeler quelqu’un qui prendrait des années avant de m’emmener à manger, j’ai décidé de m’aventure – seule, comme une intelligente – dans les cuisines de l’hôtel où on était pour la dernière soirée. Ouais, parce qu’après les matchs, on doit bien retourner à la maison, non ? Bref, j’descends par l’ascenseur, parce que j’suis bien trop paresseuse pour me taper les escaliers. J’suis au 5e étage, après tout. Ça serait bien trop long, et j’ai trop faim. « J’reviens dans quelques minutes avec plein de munitions, mon chéri. Attends-moi, et t’endors pas surtout ! » est la dernière phrase que j’ai dite à Jay, sans oublier une baiser, avant de m’en aller de la chambre.

    Rendue en bas, j’regarde bien attentivement autour de moi pour voir si y’a pas quelqu’un du staff qui me regarderait. Et les caméras aussi. C’est vrai qu’avec Jake, j’suis rendue une experte en « breaking & entering » mais quand même, faut toujours prendre ses précautions. Bref, le champ est libre, alors j’m’avance vers la cuisine et m’empare de l’épingle qui traîne dans mes cheveux. D’ailleurs, je sais même pas ce qu’elle fait là. D’habitude, j’me coiffe simplement en faisant une queue de cheval, alors les épingles, c’est plutôt pour Crys.

    Une fois la porte ouverte, j’me faufile subtilement entre les rangées et un grand buffet de tout et n’importe quoi s’offre à moi. J’ai envie de bonbons, tout comme j’ai envie de crème glacée au chocolat, ou d’hamburgers gras. Faut croire que quand on a faim, y’a aucune limite à ce qu’on veut, ou on peut, manger. J’suis devant le festin en me demandant c’que j’vais pouvoir ramener en haut – sans me faire prendre, bien évidemment. Je sais que Jay attend, et j’ai hâte de le retrouver pour qu’on passe la nuit ensemble. Jay et moi on a beau sortir ensemble, on a pas encore passé à l’acte, et j’vais pas me presser non plus. Tant qu’on est ensemble, c’est tout ce qui compte. Le sexe, c’est un détail, et pour l’instant, il me dérange pas plus que ça, ce détail. M’enfin, revenons à ma « mission secrète », j’suis toujours là, je contemple, sachant pas quoi choisir. Après tout, j’aurais peut-être dû emmener Jay avec moi. Il aurait choisi et j’aurais pas eu à rester là à me casser la tête et à risquer de me faire prendre.

    Des bruits se font entendre un peu plus loin, ils viennent d’hors de la cuisine. Je sursaute et inspecte les recoins de la cuisine pour être sûre que personne est là. C’est bon, j’retourne à mon festin essaye de faire un choix pas terrible… Sans que j’m’y attende, un gars me prend par en arrière ! J’me débats du mieux que j’peux, sachant qu’il doit sûrement être beaucoup plus grand et plus musclé que moi. Je sais que c’est pas Jay, ou Jasp, ou n’importe quel autre gars grand et musclé que j’connais. Parce qu’il m’aurait pas pris de cette manière ! J’essaye de me souvenir des cours d’autodéfense qu’on a eu pendant l’année, et que j’ai pratiqué toute ma vie avec mon grand frère et mes amis. J’arrive pas à me défaire de son emprise. Il est trop fort, et apparemment, il a aucun points faibles. Bordel de merde ! Dans quoi est-ce que j’me suis entraînée ? J’ai rien fait pourtant ! J’suis venue prendre de la nourriture et j’me fais attaquée par un espèce d’imbécile, qui plus est qui sens l’alcool à plein nez et qui a l’air vraiment louche. Il me met face à lui avec une main et je le vois sortir un poignard. Je dis rien, je peux rien dire, rien faire, même pas respiré fort. Le pire dans tout ça, c’est que j’reconnais cet homme. Il fait partie de l’équipe qui a perdu contre les Cobras aujourd’hui. Putain ! Qu’est-ce qu’il fout là ? En plus, je l’ai vu plus tôt, la manière dont il avait de me regarder pendant le match. On aurait dit qu’il voulait me tuer, on non, me… Enfin, faire quelque chose avec moi. Ça a eu l’air de l’énerver quand j’ai embrassé Jay sur le terrain devant tout le monde après le match. Il est reparti furax avec ses amis en me regardant bizarrement. J’crois qu’il a regardé Crys aussi, mais j’en suis pas sûre, il était pas ma priorité. Jason l’était…

    Maintenant, j’me retrouve ici – dans cette saleté de cuisine de malheur – avec lui, et il me menace avec son poignard. S’il savait ce que j’aurais pu lui faire avec ça, il aurait même pas pris la peine de s’approcher de moi…

    « Tu fermes ta gueule et tu fais c’que j’dis, c’est clair ? »

    Non mais il se prend pour qui ? J’dois le regarder faire ce qu’il veut de moi et rien dire, il en est pas question !

    « Pour rien au monde. Va te faire foutre, j’suis pas libre. Et même si je l’étais, j’serais pas intéressée par toi. »
    « Oh, parce qu’en plus tu te permets de faire de l’attitude. Tu vois ce que j’ai dans ma main droite ? »
    « Oui. Un poignard… Tu comptes m’assassiner parce que quand on était sur le terrain j’ai embrassé mon copain ? T’es pathétique, vraiment… »
    « Je sais pas si c’est toi ou l’autre qui te ressemble beaucoup… »
    « On appelle ça une jumelle, crétin… »
    « Ta gueule ! Laisse-moi finir… Je sais pas si c’est toi ou ta jumelle qui m’a fait un majeur, et j’m’en contre fiche. Parce qu’en ce moment, c’est toi qui est là, et c’est toi qui va payer… »
    « J’te défends d’me toucher ! Sal dégueulasse ! Tu pues l’alcool ! Contente-toi de retourner sagement à ta chambre et d’assumer la défaite de ton équipe. »
    « Tu vas le regretter, jolie blonde… »

    La dernière phrase qui a été échangée entre nous avant qu’il s’approche de moi et me mette le poignard au cou. Il a ensuite arraché les petits bouts de vêtements que j’avais sur moi et m’a plaqué contre le mur. Toujours avec son poignard, il m’a ordonné d’enlever le reste de mes vêtements et il a descendu son pantalon. J’avais sérieusement envie de le frapper là où ça fait mal, de crier et de courir. Mais nue, ça se fait très mal, et avec un poignard dans sa main, il pourrait être très dangereux, même s’il est étendu parterre. Je sens une brise passé et j’ai froid, être nue dans une cuisine, et proche de la chambre froide en plus, c’est pas fort. Ça y est, ce sal type est entrain de me violer. Je veux crier, je le veux, mais son poignard me fait peur, et il a mis sa main sur ma bouche en lâchant un « Tu dis rien, à personne ». Aucune chance qu’il s’en sorte vivant. Première opportunité que j’ai, j’prends mes affaires et j’porte plainte à la police. J’me fiche de pas connaître son nom, je connais son visage et c’est bien assez !

    Putain, j’arrive toujours pas à y croire… Il me viole sans même se soucier de ce qu’il l’attend après… Il sait donc pas que Jason, Jasper et tout autre gars susceptible d’être mon ami vont lui détruire le visage ? Clairement, il s’en fout, vu qu’il continue. En plus, il a l’air de prendre son pied… Merde. J’me sens sale, souillée… Pire que quand je l’ai fais avec Wayne, mais faut dire que j’étais consentante, mais là, c’est pas le cas. Je l’emmerde, ce salaud. Il payera cher pour ce qu’il est entrain de me faire… Et c’est pas qu’une affirmation, c’est une promesse ! J’ai tellement mal, et j’ai l’impression d’être une de ses putes qu’on baise comme ça sans scrupules. Ça me dégoûte, mon corps me dégoûte. Comment j’peux me laissée faire comme ça ? Certainement pas parce que j’en ai envie. Je peux rien faire contre lui, j’ai tellement peur qu’il décide de me tuer. Et s’il le faisait, comment est-ce que les autres réagiraient ? Ils seraient dévastés. J’crois… J’veux pas mourir, et j’veux que tout ça s’arrête. Ses va-et-vient, mes gémissements de douleur, les larmes qui coulent sur mes joues… J’peux pas croire que dans un hôtel grand comme celui-là, j’sois entrain de me faire violer et que personne soit là pour me défendre ou au moins faire quelque chose qui me permettrait de me sauver de cette merde. C’est fini, ma vie est finie… Mon corps va être souillé à jamais, ma mémoire marquée par lui, ses mains sur mon corps, son couteau sur ma nuque et défilant lentement sur mon ventre… La Chelsea Nicole Williams que tout le monde connaît, c’est fini tout ça… Le monde est bien trop dégueulasse pour que j’aie encore envie d’y vivre quoi que ce soit d’heureux…

    Jason… Jason… C’est la seule chose à laquelle j’arrive à penser. Le seul qui pourrait peut-être me redonner le sourire. Et dire qu’on s’apprêtait à passer à l’acte ce soir… C’est pas prêt d’arriver. Il a beau être l’homme que j’aime le plus au monde, mais là, j’aurais pas là tête à ça pendant un bon moment ! Bordel, qu’il en finisse. Par pitié, qu’il arrête, qu’il me laisse partie… Que j’puisse oublier tout ça…

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

<center><div style="background-color: white; width: 253px;">

Can't erase, so I'll take blame, but I can't accept that we're estranged. Without you, without you. I can't quit now, this can't be right, I can't take one more sleepless night without you, without you. I won't soar, I won't climb if you're not here, I'm paralyzed without you, without you. I can't look, I'm so blind, I lost my heart, I lost my mind without you.
</div></center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegoodlife.1fr1.net

Invité


Invité


MessageSujet: Re: Selfish fool... { chelsea }   Sam 27 Juin 2009 - 21:09

    Je regarde le test de grossesse, pleine d’espoir. Qu’est-ce que je fais si je le suis? Qu’est-ce que je fais si je le suis pas? Dans les deux cas, Jasper n’en saurait rien. De toute façon, il pourrait facilement me demander s’il était le seul homme avec qui j’ai couché mais, je ne suis pas une traînée. Je les embrasse et c’est tout en général. Il y a des caresses mais en quoi des caresses peut provoquer une grossesse? Et de toute façon : j’ai toujours su que je voulais des enfants, seulement : le moment est mal choisi. C’est bientôt la fin pour tout le monde et pourtant… Les vacances s’en suivraient. Je regarde le test de grossesse puis je prends la boîte pour essayer d’en comprendre le fonctionnement. Faut dire qu’avec nos études de médecines, on approfondit pas vraiment les trucs pas importants dans le genre des tests de grossesse… Je regardais la boîte, et dire que ce truc m’avait coûté près de $20… Je n’avais pas osé sortir de chez moi pour l’acheter, ce que j’avais fait? Je l’avais fais livré via Internet. Lâche? Peut-être mais au moins, c’était plus subtile. De plus, le site ajoutait qu’il faisait exprès pour être subtile donc si c’est notre copain ou nos parents qui répondent pour le paquet, c’est plus simple.

    Bon, il était inscrit que la fiabilité était de 99% donc s’il était inscrit que j’étais enceinte, c’était probablement vrai. J’espérais de tout cœur que je n’allais pas l’être mais on choisit pas, je crains fort. De toute façon : j’avorterais sans aucun doute! Jasper l’ignorerait et tout serait parfait. Je pouvais même avorter en Floride, ça serait encore plus subtile… Seulement, ma mère me questionnerait du changement de mon attitude. Bref, il ne faut pas avoir bu la veille… Il fallait dire qu’en tournoi, je ne buvais pas beaucoup. Tant pis, je me concentrerais sur le test. Mon test n’était pas le plus performant, d’ailleurs : je devais attendre une vingtaine de minutes. De quoi en stresser des femmes! Je ne pensais plus à mes règles, toute l’histoire avec mon anémie m’avait fait perdre la boule. Bon, si la présence de détergent, de médicament neuroleptiques et du sang dans mon urine, le test n’était pas valable… Bon, ces erreurs sont pas fréquentes mais quand même! J’prends des comprimés de fer! Ça a rien à voir! Il en était de même pour des infections urinaires (j’osais même pas y penser), faire le test après avoir bu beaucoup d’eau, un début de grossesse extra utérine… Donc une mauvaise implantation. N’importe quoi. J’attends les résultats et je marche dans la pièce en attendant que les autres finissent…

    J’entends des gémissements de douleur… Différence entre plaisir et douleur. Je range le test de grossesse dans mon sac puis je sors en courant de la cuisine pour voir qui était là. Je vois que le gars me voit et je me précipite sur lui sans savoir quoi je fais. Je lui balance mon sac à la figure puis il se recule lorsqu’il en a terminé avec la blonde. Même pas le temps de voir de qui il s’agit que je lui lance plein d’injures. Et je sors mon téléphone portable pour prendre une photo de son visage, il ne s’en sortira pas si facilement. La photo est floue mais je m’en moque, ses traits resteront ancrés dans ma mémoire.

      Brittany- JE TE JURE QUE QUAND TU VAS MOISIR EN PRISON TU VAS TE TOUCHER BEAUCOUP PLUS FRÉQUEMMENT!


    Je me retourne vers la blonde qui est en sanglots… J’arrive pour m’approcher d’elle puis je remarque qu’il s’agit d’une de mes amies. Si seulement… J’étais sortie plus tôt. Moi qui croyait qu’il s’agissait d’un couple bien banal… Moi et ma maudite naïveté… Je m’approche de Chelsea qui est désormais toute nue et qui se sent probablement encore plus seule que jamais. Je retirais mon long débardeur laissant voir un haut de maillot de bain pour le mettre à Chelsea. Je gardais mes shorts sur moi tout en la regardant. Quoi faire? Personnellement, j’aurais probablement repoussé quiconque s’approche de moi mais je n’osais pas trop. Je m’approchais d’elle pour la serrer dans mes bras. Je savais pas quoi lui dire… Je lui frottais le dos doucement, le regard triste et en colère à la fois… Je l’aidais à se relever lentement pour faire, je sais pas trop quoi…

      Brittany- Viens… On va aller dans ma chambre. On va…


    Je ne savais pas quoi lui dire, on faisait quoi après avoir tenté d’arrêter un homme trop tard parce que son amie avait été violée. Je la prenais par le bras, doucement. À travers ses sanglots, je l’emmenais avec moi vers l’ascenseur. Je me voyais très mal faire cinq étages avec Chelsea dans mes bras. Elle est très en forme mais à travers ses larmes (et mon épaule mouillée), je doute amplement que c’est le moment de la faire monter des escaliers. Je l’entraîne vers l’ascenseur en prenant mon sac d’une main ample. J’y glisse mon téléphone puis je regarde Chelsea qui sanglote toujours autant. Je me mordillais la lèvre, quoi faire? J’appuyais sur le bouton d’ascenseur en attendant, je frottais son dos en murmurant des petits « Shhhh » mais au fond, comment pouvais-je arriver à l’apaiser alors que nous n’étions pas les meilleures amies du monde ni même des amies proches. Lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvraient. J’entrais avec elle. Je crois qu’elle était tellement sous le choc que mes attentions ne pouvaient pas lui faire trop de mal. De toute façon, c’était pas comme si je voulais l’agresser. Devais-je appeler quelqu’un? Je l’ignorais mais une présence masculine serait probablement de trop. Je songeais peut-être à appeler Kristen mais elle ne serait pas d’un grand secours, peut-être aussi Crystel mais, au fond : qu’est-ce qu’il y avait à faire? J’avais le numéro de Crystel parce qu’elle était dans les cheerleaders et aussi parce que c’était la meilleure amie de mon frère mais ça s’arrêtait là. Qui d’autre? Je me voyais très mal appeler Jasper, Wayne, Enzo ou encore Jason. Je ne savais pas quoi du tout lui ferait plaisir. J’appuie sur le cinquième étage et j’espérais secrètement que l’ascenseur se dépêcherait. Malheureusement, les minutes étaient longues et chaque seconde l’était encore plus. Arrivées au cinquième étage, je sortais avec Chelsea. Je l’entraînais avec moi jusque dans ma chambre où j’allumais les lumières. Ma colocataire était absente, encore heureux. Comme pour me rassurer, je verrouillais la porte de ma chambre… Pas question de voir quelqu’un d’autre arriver en plein milieu de la nuit…

      Brittany- Tu veux dormir? Ou que je prévienne quelqu’un que t’es avec moi? J’suis désolée de pas avoir été là plus tôt…


    Je n’avais pas eu le temps de finir ma phrase puisqu’un bruit semblait provenir de mon sac. Merde. Le test de grossesse, je l’avais oublié… Mon Dieu! Je fais mine à Chelsea d’attendre une minute, je peux plus attendre pour savoir… Est-ce que mon monde allait s’effondrer ou j’allais être heureuse plus que jamais? Je regardais Chelsea puis mon sac, encore Chelsea puis encore mon sac. Je n’arrivais pas à croire que c’était possible. Je retournais chercher dans mon sac me maudissant de pas avoir agit avant. Mon test de grossesse, je ne le sortais pas de mon sac mais je regardais la réponse puis je pouvais finalement souffler. « OMG… J’peux pas y croire ! » Je souriais en me rapprochant de Chels’, j’avais un peu plus d’énergie : je n’étais pas enceinte!
Revenir en haut Aller en bas


avatar
chelsea ☂
« you can only show feelings when you feel yours in jeopardy. »

chelsea ☂« you can only show feelings when you feel yours in jeopardy. »
→ crédit : REMEMBERhope & TUMBLR.
→ discussions : 5898
→ anniversaire : 19/04/1992
→ âge : 26
→ arrivée en ville : 08/03/2009


○ the good life
♂♀ your people:
▬ to do list:
• social class: Workaholics

MessageSujet: Re: Selfish fool... { chelsea }   Jeu 9 Juil 2009 - 6:14

    Si Brittany était pas là, j’suis sûre que j’serais morte en ce moment. J’en reviens pas, cette ordure a osé me violé ! Comme ça, sans scrupules ! Bordel de merde, j’ai rien fait pour mérité ça ! C’est de la pure injustice… J’étais dans cette stupide cafétéria pour prendre à manger pour Jay et moi et voilà qu’un connard sort de nulle part et se dit qu’il va se faire le coup de sa vie en se vengeant. C’est qu’il est laid, cet imbécile ! Il était désespéré au point de devoir violer pour se faire une fille ou quoi ? Merde ! J’ai l’droit de vivre ma vie comme tout le monde, j’devrais pas avoir à me faire violer parce que j’ai envoyé baladé un horrible connard qui voulait beaucoup plus de moi que ce qu’il était en droit de demander. Bordel, j’en ai marre… Comme si tout allait super bien dans ma vie, fallait que j’me fasse violé pendant que j’passe du temps avec mon petit-ami ? Je rêve…

    Britt me relève et me couvre avec une veste qu’elle avait sur elle. J’lui serais reconnaissante à jamais. Elle a peut-être pas été là pendant qu’il le faisait. Mais elle est là maintenant, et c’est ça qui compte. On se relève et elle a l’air extrêmement contrariée. Elle a pris une photo du salaud avant qu’il s’en aille et l’a menacé de tout rapporter à la police. J’ai pas envie qu’elle le dise, si elle le fait, toute l’attention va être déportée sur moi et j’veux pas. On va me prendre pour un cas spécial parce que j’ai été violée. J’vais pas être handicapée, mais ça va être tout comme. Jay va me traité comme un bébé, Julian ? Encore pire. Crys elle va pleuré pendant des jours et s’en vouloir même si elle a absolument rien à voir dedans. Quant à Aly, j’vous dit pas. Bref, ma famille va s’faire chier et s’en mordre les doigts. J’veux pas. La personne le plus affecté par tout ça va être Jay… Pourquoi ? Parce qu’il m’aime et qu’on est ensemble et que… Raahh. Trop compliqué, tout simplement parce que j’étais avec lui et que… M’enfin. J’arrive à marcher jusqu’à l’ascenseur sans trop de difficulté. Britt a pris les bouts de vêtements déchirés que j’avais sur moi. Faut pas que le staff le trouve sinon ils vont se douté de quelque chose. De plus, ceux qui me connaissent vont reconnaître mes vêtements, et ça serait vraiment la pire des choses qui pourraient arriver. En ce moment, y’a rien d’autre qui se trame dans ma tête que mes larmes qui coulent toutes seuls sur mes joues. J’ai froid, aussi… On est dans l’ascenseur et on dit pas un mot. Juste moi, qui sanglote. On marche enfin jusqu’à la chambre de Britt… Si j’reviens à ma chambre, y’a Jay. Même s’il est pas supposé être là… C’est pas comme si j’allais respecté les règles de toute façon ; j’en ai rien à foutre de ces règles.

    On est dans la chambre de Britt et j’vais me coucher sur son lit, toujours en sanglots. J’ai tellement mal, physiquement et émotionnellement, que j’peux rien faire d’autre. J’veux arrêté de pleuré, je le veux. Mais je peux pas. Britt me donne des vêtements et je reste couchée sur le lit. Quelque chose semble vibrer dans son sac, j’ai aucune idée de ce que c’est et honnêtement, c’est pas ma priorité numéro 1. Elle se dirige vers la toilette et attend un peu… Elle en ressort en disant qu’elle était pas enceinte… C’est quoi cette histoire ? J’ose même pas relever la tête… Elle est pas enceinte, ok ? J’sais pas trop quoi répondre à ça… J’connais pas vraiment Brittany après tout, elle est mon amie c’est vrai. Mais pas au point que j’puisse lui demander des trucs aussi personnels. J’finis par me retourner et essuie quelques larmes.

      « Parce que t’étais supposée être enceinte ? »

    Au diable la subtilité. J’suis quand même curieuse, et si elle me raconte son histoire, ça va pouvoir me distraire de la mienne. Elle s’approche de moi et s’assoit sur la pointe du lit… Elle hoche la tête négativement et commence à me raconter son histoire… Elle et Jasp, comment ils se sont retrouvés dans cette situation et ce qui s’était passé peu avant. Wow… Si je savais. Le pire, c’est que j’suis souvent chez eux, et j’ai même pas remarqué. J’ai beau être un garçon manqué fini de la vie… J’ai quand même des yeux, et j’reste une fille… Mais sur ce coup-là, j’ai rien vu venir. Bref, elle continue son récit et moi j’continue de l’écouter. Intéressant tout ça, je finis par moins me morfondre. J’ai toujours aussi mal, mais ça m’affecte un tout petit peu moins que tout à l’heure. Elle essaye tant bien que mal de me faire sourire avec ses allusions au caractère et au comportement de Jasp. Je ris pas vraiment, j’en suis pas capable. Mais je souris, c’est déjà ça. Elle finit son histoire… Je sais maintenant tout ce qui s’est passé entre Brittany Ashley Lagerfelt et Jasper Bryan Draycott. Wow, à croire que j’suis vraiment aveugle. J’me demande si Jay est au courant… Mais de toute façon, c’est pas ça qui me préoccupe le plus. J’ai vraiment besoin d’essayer de dormir et d’oublier tout ça. Tout ira mieux demain, c’est ce qu’on m’a toujours dit…

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

<center><div style="background-color: white; width: 253px;">

Can't erase, so I'll take blame, but I can't accept that we're estranged. Without you, without you. I can't quit now, this can't be right, I can't take one more sleepless night without you, without you. I won't soar, I won't climb if you're not here, I'm paralyzed without you, without you. I can't look, I'm so blind, I lost my heart, I lost my mind without you.
</div></center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegoodlife.1fr1.net

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Selfish fool... { chelsea }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Selfish fool... { chelsea }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Good Life ™ :: intrigue #3 - Match de foot-